Présidentielle 2020 : la Cour africaine des droits de l'homme ordonne la réintégration de Gbagbo sur la liste électorale





Présidentielle 2020,Cour africaine des droits de l'homme et des peuples,CADHP,Laurent Gbagbo


Dans l'affaire "Laurent Gbagbo contre État de Côte d’Ivoire", la Cour africaine des droits de l'homme et des peuples (CADHP) a ordonné, ce vendredi 25 septembre 2020, la réintégration de Laurent Gbagbo sur la liste électorale.
Dans son ordonnance, la Cour demande à la Côte d’Ivoire  "de suspendre la mention pénale du casier judiciaire du requérant" jusqu’à ce qu'"elle se prononce sur fond de la requête principale". Elle ordonne qu'il soit pris "toutes les mesures nécessaires en vue de lever immédiatement tous les obstacles empêchant le requérant de s'enregistrer sur la liste électorale".
Enfin, elle exige que l'État de Côte d’Ivoire qu'elle fasse "un rapport à la Cour sur la mise en œuvre des mesures provisoires ordonnées dans la présente décision dans un délai de 15 jours, à compter de la date de sa réception".

Modeste KONÉ

En lecture en ce moment

Eliminatoires Can 2019/ Côte d’Ivoire-Rwanda : Dans les coulisses du Felicia

Côte d’Ivoire / En liberté conditionnelle en Hollande : Blé Goudé reçoit une délégation d’Ivoiriens