Eau potable pour tous: Les populations de Zorofla reconnaissantes au gouvernement ivoirien





Eau potable pour tous,  Laurent Tchagba,  Zorofla,  zuénoula,


Sur invitation des populations de Zorofla, localité située à 47 km de Zuénoula, le Ministre de l'hydraulique M. Laurent Tchagba  a parrainé la fête de l'Eau potable, ce dimanche 27 septembre.  
 Dans la ferveur, les habitants sont sortis nombreux pour  traduire leur reconnaissance au gouvernement ivoirien, grâce à qui elles ont désormais de l'eau potable à partir d'un Système Hydraulique Villageois Amélioré.
Pour rappel, avant la réalisation de ce projet en 2018,  la population de Zorofla s'alimentait en eau potable à partir des pompes à Motricité Humaine (PMH),  mais avec  l'accroissement de la population et la vétusté de ces pompes qui tombaient régulièrement en panne, les femmes étaient obligées de se tourner  vers les marigots et les puits, malheureusement, source de maladies hydriques.
Zorofla a bénéficié du programme Hydraulique et Assainissement pour le Millénaire (PHAM), dun coût  de qui a consisté en la réalisation de 100 Systèmes Hydraulique Villageoise Amélioré.
Ce  Projet de construction de 100 HVA en faveur de plusieurs régions dont 16 dans le Tonkpi, 23 dans le Guemon, 10 dans le Cavally, 33 dans le haut Sassandra et 18 dans la Marahoué a été financé par l'État de Côte d'Ivoire et l'Union Européenne à hauteur de 12 milliards 840 millions de FCFA . 

Celui de Zorofla a coûté 92 millions 780 milles FCFA et  il est composé d'un château d'eau métallique de 50m3 sur 12 m de haut, d'un forage, d'un réseau de canalisation et de 08 bornes fontaines. Malheureusement avec l'accroissement rapide de la population qui est passé de 4560 en 2018 , année de réalisation du projet à 8000 en 2020, le porte-parole de la population Docteur Gooré Bi Ba Eustache au nom des populations a demandé une augmentation de la capacité du château d'eau  de 50m3 à 250m3 et  une réduction du coût du mètre cube qui est de 700 frs CFA. 
Le Ministre de l'Hydraulique Laurent Tchagba a pris acte de leurs doléances, en plus donc  de cette HVA, il a promis la construction d'un château d'eau  multi villages qui va se tendre à l'ensemble des villages autour de Zorofla qui n'ont pas encore d'eau potable dont Bonéfla, Gohizra, Kouablézra, Zambrota, Blablata et tous les campements aux alentours.
Solange ARALAMON 

En lecture en ce moment

Yamoussoukro : Un commissariat attaqué

Coronavirus : le PDCI demande la suspension du processus d'identification "vu sa dangerosité"