Côte d’Ivoire / Affaire un huissier fait détruire 50 maisons par erreur à Koumassi : Le procès reporté au 22 février





Côte d’Ivoire,Koumassi,Un huissier détruit 50 maison par erreur


Le procès sur l'affaire "un huissier de justice avait fait détruire par erreur 50 maisons à  la cité Maurice lot 494 ilot 30", situé à Koumassi 05, a été reporté au 22 février.

Pour rappel, il s’agissait en réalité d’un conflit foncier sur le lot 495 bis ilot 30 et non le lot 494 ilot 30 et qui opposait Aloui Brou Jacques, adjoint au maire de Koumassi au temps du maire Adou Assalé et le pasteur Kamagaté Amadou, fondateur de l’Eglise Grâces et Merveilles. Le magazine "Allo Police" s’en était fait l’écho dans sa parution N° 416 du 8 au14 janvier 2018. Maurice C., le propriétaire du lot 494 ilot 30 et certains de ses locataires qui se disent victimes ont déposé une plainte devant le tribunal de première instance d’Abidjan-Plateau pour destruction de biens d’autrui, vol, pillage, etc.

 Un (1) an jour pour jour après,  les deux parties, Maurice C. et ses locataires d’une part et le pasteur Kamagaté Amadou d’autres part, avaient rendez-vous pour la 1ère  fois devant le juge le 21 décembre dernier. Maurice C. et des locataires dont Blé Décostère alias Vieux sage, Diomandé Alassane et Ouattara Mohamed ainsi que Me Guyonnet Paul (conseil de Maurice C.), avocat à la cour près le procureur de la République et du tribunal de 1ère instance d’Abidjan-Plateau étaient présents. Le pasteur Kamagaté Amadou, malgré le fait qu’il ait reçu la signification à comparaitre par voie d’huissier, n’a pas fait le déplacement et ne s’est pas fait représenter non plus. Suite à ce constat, le juge a fixé le renvoie de l’audience au 11 janvier 2019. Une fois encore, seule la partie civile conduite par Maurice C. et des locataires avec à leur tête Me Guyonnet était présente à l’audience. Le juge a du, une fois de plus, reporter le procès au 22 février 2019.

Affaire à suivre donc…   

Solange ARALAMON

En lecture en ce moment

Gagnoa : Une trentaine de bébés morts découverts au cimetière

Gabon / Libreville : Tentative de coup d’Etat en cours