Côte d’Ivoire / Primature : Karamoko Yayoro nommé conseiller spécial





Côte d’Ivoire,Primature,Karamoko Yayoro,Conseiller spécial


En remplacement de Alphonse Soro, qui a démissionné de son poste à la Primature, Karamoko Yayoro, ex-leader de la jeunesse du Rassemblement des républicains (RDR), a été nommé conseiller spécial du Premier ministre chargé du dialogue social, a-t-on appris, ce mardi, de source proche. 
Cette nomination intervient quelques mois après que le président du Rassemblement des jeunes républicains (RJR) ait fait des déclarations dans lesquelles il n’avait pas été tendre avec des responsables du RDR et des membres de l’entourage du président de la République. 
"Bonjour chers tous, ils ont raison, totalement raison. Au moment où ils faisaient HavardMassachusetts; nous nous faisions les routes de Gagnoa, de Dimbokro, de San Pedro, de Man, d'Aboisso,  de Korhogo Nous faisions des marches, des meetings, des palabres avec les jeunes patriotes, les militaires, les miliciens …!!! Eux, ils ont eu raison et nous, nous avons eu tort. Bonne journée à tous. En tout cas pour moi, la marche continue", avait-il lancé. 

A lire également : Côte d’Ivoire / Primature : Le conseiller du Premier ministre Alphonse Soro démissionne

On se souvient qu’il y a quelques jours, le conseiller du Premier ministre, Alphonse Soro, proche du président de l’Assemblée nationale, a rendu sa démission. Dans une lettre qui avait parcouru les réseaux sociaux, il avait soutenu, concernant les relations entre Amadou Gon Coulibaly et Soro Guillaume, que "l’apaisement annoncé ne s’est pas réalisé, les divisions semblent s’exacerber et le climat de suspicion s’en est trouvé même aggravé". Concluant que l’essentiel cadres proches du président de l’Assemblée nationale, limogés suite aux querelles entre les deux camps n’avaient toujours pas été réintégrés comme le lui avait promis le Premier ministre. Concluant : " je n’ai d’autres choix que de rejoindre mes compagnons".
Sa démission de la Primature aura donc permis la nomination de Karamoko Yayoro qui s'était finalement senti mis à l'écart, à en croire ses dernières déclarations.

Modeste KONÉ 

En lecture en ce moment

Pdci : Soyez forts et courageux !

Des exilés au Libéria regagnent Tabou