Côte d’Ivoire/ La grève des établissements secondaires publics effective à Man





Côte d’Ivoire/ La grève des établissements secondaires publics effective à Man


Suite à l’appel lancé par la Coalition du secteur éducation-formation de Côté d’Ivoire (COSEFCI), les cours ont été arrêtés mardi dans les établissements publics secondaires à Man dont le Lycée moderne.

« Ce matin, des enseignants se sont présentés au Lycée moderne de Man et ont fait savoir aux élèves présents qu’il n’y aura pas cours jusqu’au vendredi et ce, parce qu’ils sont en grève. Mais avant que les enfants ne partent, j’ai dit aux délégués de classe d’encourager leurs camarades  à revenir chaque jour vérifier s’il n’y a pas cours parce que peut-être que la situation peut changer avec les différentes discussions et recherches de solutions », a fait savoir le proviseur, Abdoulaye Traoré.

M. Traoré affirme être surpris par ce mouvement d’enseignants parce qu’il n’a pas été informé de l’existence d’un préavis de grève.

La COSEFCI revendique le relèvement au double de toutes les primes liées aux examens scolaires, la rémunération de la surveillance, le paiement de 500.000 francs CFA à chaque enseignant ex-contractuel au titre des émoluments non payés de janvier à mai 2014 ainsi que la revalorisation des indemnités de logement des enseignants du préscolaire, du primaire et du secondaire public.

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire : le PDCI célèbre ses 73 ans, ce mardi

Droits d’auteur : Le Burida initie une caravane de sensibilisation dans trois grandes villes du pays