Algérie : plusieurs sites d’informations des médias en ligne bloqués





Algerie,plusieurs sites bloqués


En Algérie, les autorités ont bloqué depuis le mercredi 2 décembre plusieurs sites d’information, confirmant le verrouillage du paysage médiatique indépendant, en ligne notamment, et l’offensive contre la liberté de la presse et d’expression.

" Nous dénonçons vigoureusement cette censure arbitraire (…) dont nous ignorons le prétexte. Le journal n’en a jamais été informé  "C’est une atteinte à la liberté de la presse et à la liberté d’informer" ", a réagi dans un communiqué l’équipe de Twala, nouveau-né du paysage médiatique algérien.

Le ministère de la communication n’a donné aucune explication à ces sanctions. Tout ce cycle se fait en absence du président Algérien, Abdelmadjid Tebboune, qui sera de retour dans les prochains jours, d'Allemagne, où il s’est fait soigner du coronavirus.

Sanogo Khady (stagiaire) 

 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Couverture maladie universelle : La Plateforme nationale relève des désagréments et recommande

UEMOA / Opérations de placement, de prises de participation et d’investissement : La prime de risque, un référentiel supplémentaire