Le plateau technique de l’hôpital général de Zouan-Hounien décrié





Zouan-Hounien


Le plateau technique de l’hôpital général de Zouan-Hounien (environ 120 km de Man) est décrié suite au décès d’un agent de police, le sergent-chef Konan Kouamé Antoine, victime d’un accident de moto, vendredi 4 décembre 2020.

L’agent de police avait été admis à l’hôpital général de Zouan-Hounien quelques temps après son accident. Il avait été projeté sur un camion en stationnement, vendredi aux environs de 19h.

Mais la vétusté de ce centre de santé n’a pas permis de déceler à temps qu’il souffrait d’hémorragie interne, ont déploré, samedi 5 décembre, le préfet de Zouan-Hounien, Angorachi Noël et le représentant du ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le général de police Kourouma Mamadou lors d’une rencontre préparatoire des obsèques de l’agent de police.

L’hôpital général de Zouan-Hounien ne dispose pas de bloc opératoire, d’un service de radiologie et d’un groupe électrogène.

(AIP)

Partarger cet article

En lecture en ce moment

L’OMS exhorte les pays africains à intensifier leur réponse au COVID-19

La vision de Mamadou Koulibaly présentée aux populations de la région du Cavally