Niger : à deux semaines de la présidentielle, les djihadistes attaquent la population dans le sud-est





Niger,attaque,Djihadistes,27 morts


Deux semaines avant les élections présidentielles au Niger, des djihadistes de Boko Haram ont tué au moins 27 personnes dans le Sud-Est, dans la nuit du samedi 12 au dimanche 13 décembre.  En effet ," plusieurs personnes ont été tuées (27 morts) , des blessés  et quelques disparus dans cette attaque qui est l’œuvre de Boko Haram", a affirmé  un responsable du département de Bosso, dont relève le village de Toumour où a eu lieu l’attaque. Un élu local, qui a évoqué une " barbarie inouïe ", a souligné que le village avait été détruit à " 60 % ".

Ce massacre est survenu au moment des élections municipales et régionales dans le pays et à deux semaines de la présidentielle du 27 décembre. Près de 7,4 millions de Nigériens étaient appelés à élire leurs conseillers municipaux et régionaux dans les 266 communes du pays, pour ce double scrutin repoussé à plusieurs reprises depuis 2016. Les bureaux ont fermé en fin de journée et le vote s’est bien déroulé dans l’ensemble du pays, selon la Commission électorale nationale, qui a commencé à centraliser, dimanche soir, à Niamey, les résultats.

Khady Sanogo (stagiaire)

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Un forum économique sénégalo-ivoirien prévu en 2020 à Abidjan

Recrutement des personnes handicapées à la fonction publique, des révélations qui éclaboussent le Ministère de l’Emploi et de la Protection Sociale