Police nationale : un officier arrêté pour racket





police-nationale-un-officier-arrete-pour-racket


Un officier de police a été interpellé et conduit devant le commissaire du gouvernement où il répondra de ses actes de racket portant sur la somme de 5 000 FCFA soutirée à un chauffeur de taxi. Les faits. 
Lors d’un contrôle de routine, des éléments du commissariat du 3e arrondissement d’Adjamé constatent que le permis de conduire du chauffeur de taxi K.M. est non-valide. Fort de ce constat, ils conduisent ce dernier au commissariat où il est entendu par le capitaine D.S. Celui-ci constate l’invalidité du permis de conduire et informe le chauffeur de taxi qu’il devra s’acquitter de l’amende 22 500 FCA. Mais contre toute attente, le capitaine accepte 5 000 FCA et remet le permis de conduire à K.M.
Une fois sorti, le chauffeur fautif se rend à l’inspection général des services de police pour porter plainte. Après enquête, l’inspection à son tour saisit le parquet militaire.
Ainsi, pour 5 000 FCFA, le capitaine D.S. joue sa carrière dans les services de la police nationale.

Modeste KONÉ

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Point de la situation de la COVID-19 au vendredi 9 avril 2021

Côte d'Ivoire: les victimes de la crise post-électorale de 2011 se sentent abandonnées