Dialogue politique: l’opposition se prononce à la sortie de la rencontre avec Hamed Bakayoko





dialogue-politique-lopposition-se-prononce-a-la-sortie-de-la-rencontre-avec-hamed-bakayoko


Le dialogue a repris lundi à Abidjan entre le pouvoir ivoirien et l’opposition en vue de mettre en œuvre les recommandations de la CEDEAO relatives à la Commission électorale indépendante (CEI), en prélude aux législatives.

A la sortie de cette rencontre, voici quelques réactions des opposants.

Le Professeur Niamkey Koffi (PDCI)

« L’ouverture du dialogue politique a suscité en nous beaucoup d’espoir puisque le discours tenu a été un discours d’apaisement, un discours qui appelle à la confiance, un discours qui appelle également à œuvrer ensemble pour que la paix revienne dans notre pays. C’est un discours également qui a donné le gage que le Gouvernement sous sa volonté de faire en sorte que les préoccupations que l’opposition a toujours exprimées puissent trouver un examen heureux et une issue heureuse. C’est une rencontre que nous apprécions et nous pensons pouvoir tirer le meilleur profit de ce cadre que vient de définir le gouvernement ».

lire aussi:  Côte d’Ivoire/Dialogue politique: la réaction d’Adama Bictogo (RHDP) à la sortie de la rencontre avec le Premier ministre

Professeur  Armand Ouégnin (EDS)

A l’instar de ce que monsieur Niamké a dit pour le PDCI. Je salue cette rencontre, cette rencontre pour nous, notre présence témoigne de notre volonté d’être toujours dans le cadre du dialogue inclusif franc et sincère. Vous savez, en tant que président de EDS ayant pour référent politique, le Président Laurent Gbagbo, il nous a toujours enseigné « asseyons-nous et discutons ». Nous sommes venus dans cet esprit pour nous asseoir et discuter et je pense qu’en discutant on peut régler tous les problèmes. Je pense que là- dessus on est clair et le gouvernement nous a donné l’assurance qu’on peut régler tous les problèmes et je crois que nous allons observer et nous allons travailler à cela parce qu’il y va de l’avenir de notre pays. Je pense que tous les problèmes pourront être réglés et nous nous en tenons à cela.

Christine Konan (FPI)

Nous sommes d’accord  que le dialogue commence aujourd’hui, parce que par devoir de cohérence, nous avons toujours voulu, le dialogue et au moment où les gens ne voulaient pas dialoguer nous avons toujours dialogué ce n’est pas aujourd’hui que nous allons refuser le dialogue.  Et le Premier ministre a fait une très bonne annonce, à savoir que nous allons reprendre, il est très ouvert. Nous voulons au niveau du Front populaire ivoirien et de l’AFD le remercier et remercier aussi le Président de la République.

Fulbert YAO 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Brésil : Botafogo annonce le départ de Salomon Kalou

PAP 2020: Ouattara félicite le Premier ministre pour “les grandes performances économiques” de son pays