Evacué d’urgence en France, voici de quoi souffre Maurice Kakou Guikahué





evacue-durgence-en-france-voici-de-quoi-souffre-maurice-kakou-guikahue


Evacué d’urgence en France dans la nuit de samedi à dimanche pour des problèmes cardiaques, l’on en sait un peu plus sur ce transfert médical du numéro 2 du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), Maurice Kakou Guikahué.

A en croire Radio France internationale (RFI) qui cite à son tour, maître Honoré Kouoto Atabi, avocat de M. Guikahué, en détention depuis le 3 novembre pour "complot contre l’autorité de l’Etat" a été testé positif au Covid-19.

Victime d’un malaise le 11 décembre, il a été transféré dans un premier temps à l’institut de cardiologie du CHU de Treichville où il a été testé positif au Covid-19 tout comme son voisin de cellule, Narcisse n’dri, chef de cabinet du président Henri Konan Bédié.

Mais l’état de l’ancien ministre de la santé et secrétaire exécutif en chef du PDCI s’étant dégradé ce weekend, il a été évacué d’urgence vers une unité de soin intensif en France avec l’accord des autorités ivoiriennes, selon le confrère.

Cette évacuation intervient dans un contexte de reprise du dialogue entre le gouvernement et l’opposition.

Au lendemain de la proclamation de l’élection présidentielle, l’opposition qui dit ne pas reconnaitre cette élection et les résultats ont mis en place un Conseil national de transition, présidé par Henri Konan Bédié. Le gouvernement qui dit considérer cela comme une sédition a mis aux arrêts plusieurs cadres de l’opposition dont Pascal Affi N’guessan, le porte-parole de la coalition de l’opposition, Maurice Kakou Guikahué et Narcisse N’Dri.

Depuis leur arrestation, l’opposition n’a de cesse de réclamer leur libération, rappelle-t-on.

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Décédée le 11 juillet: Miss Leila Koné inhumée en l'absence de ses parents

Côte-d’Ivoire / La voie Kotobi-Abongoua-Akoupé rouverte à la circulation