Résolution des conflits postélectoraux et intercommunautaire : le Wanep dresse le bilan de l’année 2020





resolution-des-conflits-postelectoraux-et-intercommunautaire-le-wanep-dresse-le-bilan-de-lannee-2020


Permettre aux populations ivoiriennes d’éviter les conflits postélectoraux, et intercommunautaires,  tel est l’objectif de l’ONG WANEP, qui a organisé une conférence de presse ce mercredi 30 décembre à Cocody Angré, dans le but de faire un bilan des activités qui se sont tenus dans différentes localités de la Côte d’Ivoire, à savoir Sakasou, Dabou , Daoukro, Yamoussoukro, Bongolo et Daloa durant l’année 2020.

Animée par la coordinatrice nationale du Wanep. CI, Mme Soro Myelène et Mme Bousssou Bintou Coulibaly, coordinatrice de La mission principale de la Commission Nationale des Frontières de la Côte d'Ivoire (CNFCI), cette rencontre a été une occasion de présenter leurs doléances au gouvernement ivoirien pour l'année 2021.  

" Tout ce que nous avons pu faire jusque là a abouti à un résultat meilleur, aujourd’hui nous avons fait de sorte que les conflits entre les populations allogènes et autochtones  diminuent,   grâce aux causeries que nous avons mis en place dans la ville de Sakassou, Dabou, Yamoussoukro et d’autres localités qui ont été secouées par cette crise électorale " a soutenu Mme Soro Myelène. Avant d’ajouter "Notre vision pour la côte d’ivoire, c’est qu’elle demeure une Côte d’Ivoire paisible et prospère où priment la démocratie, la bonne gouvernance, le respect des Droits de l’Humains et la justice sociale pour la satisfaction des besoins fondamentaux du peuple"

Quant à Bousssou Bintou Coulibaly, coordinatrice CNFCI, elle a adressé un message au gouvernement ivoirien.  "Notre souhait est que le gouvernement nous soutienne en apportant  assistance à la population. C’est-à-dire : créer des emplois pour les jeunes, mettre à la disposition des femmes un fond de commerce afin qu’elles puissent se relever, vu les dommages qu’a provoqué la pandémie sanitaire du Coronavirus "a-t-elle indiqué.

Khady Sanogo (stagiaire)

 

En lecture en ce moment

Décès d’Hamed Bakayoko : le retour du désordre ?

Showbiz au Mali : l’artiste Sidiki Diabaté libéré