Coronavirus : l’Afrique du Sud souhaiterait avoir ses premiers vaccins en février





coronavirus-lafrique-du-sud-souhaiterait-avoir-ses-premiers-vaccins-en-fevrier


Durement touchée par la deuxième vague de la pandémie de coronavirus, l’Afrique du Sud, souhaiterait avoir ses premiers vaccins en février, mais le calendrier dépendra du résultat des négociations en cours avec plusieurs entreprises pharmaceutiques, a annoncé dimanche 3 janvier le ministre de la santé.

" Nous visons février ", a déclaré le docteur Zweli Mkhize lors d’une conférence de presse, expliquant être en négociations directes avec plusieurs fabricants dont Pfizer, Moderna, AstraZeneca et Johnson, ainsi qu’avec des laboratoires russes et chinois, à relayer le journal le Monde.

Ces dernières semaines, le gouvernement sud-africain a essuyé des critiques notamment d’experts de la santé dans le pays, pour avoir tardé à se lancer dans le processus d’obtention de vaccins contre le Covid-19.

Pour financer l’achat des vaccins, le gouvernement envisage de faire appel au soutien du secteur privé ainsi qu’à une contribution des principales assurances santé du pays. " Une fois que nous nous serons mis d’accord sur un vaccin, nous connaîtrons le montant exact nécessaire " a déclaré le ministre.

Khady Sanogo (stagiaire)

 

En lecture en ce moment

Médias: 95 acteurs du secteur de la communication honorés

Musique : Sophie Dencia crie "Faut pas toucher"