A peine rentré, Mabri Toikeusse manifeste sa gratitude à Bédié





Mabri Toikeusse,Henri Konan Bédié,Opposition


Après deux mois d’absence, le président de l’Union pour la démocratie et la paix en Côte d’Ivoire (UDPCI), Albert Mabri Toikeusse est rentré au pays ce samedi. Au lendemain de son retour, Albert Mabri Toikeusse, par ailleurs, porte-parole adjoint de la coalition de l’opposition s’est rendu dimanche à la résidence d’Henri Konan Bédié, président de la coalition des plateformes et partis politiques de l’opposition pour lui manifester sa gratitude et lui réaffirmer qu’il est venu prendre sa place auprès de lui.

 "Nous avons été absent à des moments importants de la vie nationale et en arrivant, j’ai voulu venir saluer le président Bédié, qui est le président de la coalition des partis de  l’opposition mais qui est aussi un père pour moi, venir lui présenter mes vœux de bonne et heureuse année 2021, venir lui donner les nouvelles du séjour que j’ai fait loin de lui, venir aussi prendre les nouvelles auprès de lui et il m’en a donné et je pars soulagé que nous aurons à continuer dans l’union, la cohésion tout ce qui peut apporter à la Côte d’Ivoire, la paix, et la cohésion voulue de tous", s’est exprimé Mabri Toikeusse au sortir de sa rencontre avec Bédié.

Début novembre 2020, le procureur de la République avait signifié que Mabri Toikeusse et Affi N’Guessan étaient « activement recherchés » au lendemain de la création du Conseil national de transition », rappelle-t-on.

Sur le dialogue politique, le président de l’UDPCI dit enregistrer quelques résultats qui ne sont "pas totalement satisfaisants"  

Toutefois, a-t-il poursuivi, "si cela peut ramener les positions dans le sens de bâtir ensemble la cohésion, de mettre en liberté les acteurs politiques pour qu’ils participent à la vie politique nationale, notamment aux élections législatives, ce serait une bonne chose", a-t-il ajouté et d’exprimer sa satisfaction de noter la mise en liberté de Pascal Affi N’Guessan.

" Nous sommes là pour reprendre notre place, pour continuer à construire la Côte d’Ivoire que nous aimons tous", a-t-il conclu.

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

International : L'Iran émet un mandat d'arrêt contre Donald Trump et sollicite l’aide d’Interpol

Côte d’Ivoire/ Les occupants de la forêt classée du Scio sommés de déguerpir avant fin juillet