Devenir un meilleur leader en jouant au poker ?





devenir-un-meilleur-leader-en-jouant-au-poker


Apprendre à jouer au poker fait rarement partie des programmes de gestion d’entreprise ou de leadership. Et pourtant, de nombreuses compétences requises pour devenir joueur de poker ont parfaitement leur place dans le monde des affaires. Cela ne veut pas dire que le buisness est un jeu de poker. Quoique... la nature humaine étant ce qu'elle est, que l’on dispute une main au poker ou que l’on négocie un projet, nous mobiliserons souvent les mêmes compétences. Démonstration...

 

Comprendre le comportement des autres

 

Que l’on dirige une équipe ou une entreprise, être un véritable leader nécessite de bien gérer les interactions personnelles. Et une interaction efficace nécessite de comprendre notre interlocuteur, et de savoir lire dans son comportement et sa manière de s’exprimer. Or, c'est la même compétence que les joueurs de poker utilisent pour essayer d’évaluer la main de leurs adversaires. 

 

Les êtres humains sont, par nature, réticents à partager ouvertement leurs pensées et des sentiments qui, selon eux, pourraient leur être défavorables. Pourtant, savoir ce qui se passe dans le cœur et l'esprit des personnes qui composent notre équipe facilite grandement leur management.

 

La gestion des risques

 

Le poker apprend également beaucoup en matière de gestion des risques. La réalité d’un tournoi de cartes sera souvent qu’il est possible de gagner certaines parties, mais qu’il est impossible de sortir constamment vainqueur. Ainsi, au poker, les joueurs doivent gérer leurs risques tout au long de la partie. Et surtout  décider quand augmenter la mise, et quand se coucher.  

 

Les chefs d'équipe sont dans la même position. Tous les paris pris en tant que leader ne porteront pas leurs fruits. Les leaders efficaces doivent donc apprendre à gérer leurs risques en conséquence. Ils doivent également être prêts à gagner, et à perdre. Par exemple, il peut être nécessaire de donner aux membres de l'équipe ce qu'ils veulent pour finalement améliorer leur productivité par la suite.

 

La planification stratégique

 

Certaines versions du poker - comme le Texas Hold'em, par exemple - nécessitent une planification méticuleuse. Les joueurs ne peuvent pas simplement s'asseoir à la table et jouer en espérant remporter la mise. La même chose s’applique pour les chefs d'entreprise. Le travail de planification est nécessaire pour réussir dans les affaires, quel que soit le secteur.

 

Persévérance et patience 

 

Le poker, sous ses nombreuses formes, est un jeu destiné à produire un seul gagnant. En termes simples, il n'y a pas de médaille récompensant les joueurs pour leur participation. Chaque joueur repart avec le montant qu'il ou elle a gagné à la table. En tant que tel, les joueurs doivent persévérer et se montrer patients, même lorsque le cours d’une partie ne semble pas aller dans leur sens. Il leur faudra déployer des stratégies mais aussi de l'instinct.

 

En affaires, un leader n’obtiendra pas toujours les résultats souhaités dans les délais voulus. Le plus souvent, le succès est quelque peu retardé. Il faut parfois beaucoup plus de temps que prévu pour atteindre ses objectifs commerciaux, ou finaliser un produit avant qu’il ne soit prêt à être lancé sur le marché. Ainsi, comme les joueurs de poker, les chefs d'entreprise et d'équipe doivent persévérer patiemment. L’important est de garder en tête son objectif, et de mener à bien la stratégie nécessaire pour l’atteindre. 

 

Gérer la pression

 

La dernière, mais non des moindres, des compétences qu’un joueur de poker pourrait transmettre à un chef d’équipe est sa capacité à gérer la pression. S'il y a quelque chose que les joueurs de poker professionnels maîtrisent, c'est la pression. Ils savent en effet pertinemment que c’est le principal obstacle qui se tient entre eux et la victoire. 

 

Si vous ne pouvez pas supporter la pression, vous risquez de vous coucher plus rapidement que vous ne le devriez pour toucher le jackpot. Les entreprises modernes peuvent être un environnement sous pression pour beaucoup d’entre nous. La question est la suivante : saurez-vous résister à cette pression, ou au contraire plier dès qu’elle se fera trop forte ? 

 

Le chef d'équipe capable de résister à la pression peut voir clairement à travers ces turbulences, même s'il ne semble pas y avoir d'issue. En revanche, celui qui plie trop rapidement sous la pression aura du mal à avancer sur le long terme. 

 

Comme on a pu le voir dans cet article, le poker et les affaires ont plus en commun qu’on pourrait le penser au premier abord. Lorsque l’on prend du recul et qu’on analyse les deux univers, on réalise que bon nombre des mêmes compétences qui font qu'un joueur de poker est au sommet de sa profession font également d'excellents chefs d'entreprise et d'équipe.

Partarger cet article

Tags

En lecture en ce moment

RHDP : Le Congrès entérine Alassane Ouattara à la tête du parti unifié

Côte d’Ivoire/Cherté de la vie: Soumahoro Farikou monte au créneau