Secteur de la distribution : "La Poste de Côte d’Ivoire est une opportunité pour les livreurs urbains" (Isaac Gnamba-Yao)"





secteur-de-la-distribution-quotla-poste-de-cote-divoire-est-une-opportunite-pour-les-livreurs-urbainsquot-isaac-gnamba-yaoquot


"La Poste de Côte d’Ivoire est présentée comme une start-up nationale autour de laquelle devraient pouvoir se développer plusieurs petites start-ups", a fait savoir Isaac Gnamba-Yao, directeur général de La Poste de Côte d’Ivoire. C’était au cours d’une conférence-débat organisée par l’union des bloggeurs de Côte d’Ivoire, à Cocody - les II-Plateaux, autour du thème "La Poste de Côte d’Ivoire : partenaire ou concurrente des livreurs urbains".
"La Poste de Côte d’Ivoire est une opportunité", a expliqué le conférencier. Qui a révélé qu’ailleurs, en Afrique, les start-ups voient la poste comme une opportunité pour développer leurs activités. Là où, en Côte d’Ivoire, l’on est encore obligé de faire de la sensibilisation. Pour lui, les livreurs urbains savent très bien qu’avec La Poste de Côte d’Ivoire, ils peuvent avoir plus de revenus. "Mais ils se sont mis en tête que nous sommes leur concurrent … Quand on va sur le terrain de la livraison, on pense qu’on est concurrent de la poste. Une telle manière de penser ne permet pas de développer son business", a-t-il prévenu ceux qu’il appelle les professionnels de la distribution.
"Tous les jours, on travaille à améliorer les services (…) Toutes les compagnies de transport ont signé une convention avec La Poste de Côte d’Ivoire pour que leurs coffres livrent nos colis", a révélé Issac Gnamba-Yao.
Le conférencier a tenu à faire une précision. "C’est en avril que nous avons lancé notre solution de distribution à partir de 1000 FCFA. C’était une solution pour pallier aux restrictions dues à la pandémie du Coronavirus. Notre communication n’avait donc rien à voir avec le communiqué de l’Autorité de régulation du secteur des télécommunications de Côte d’Ivoire (ARTCI) qui exigeait le paiement de 5 millions FCFA aux sociétés de livraison", a-t-il expliqué. Tout en déplorant la levée de bouclier contre l’opérateur postal après qu’un internaute ait mis en relation les deux communications.
Avant, le directeur général de La Poste de Côte d'Ivoire a fait un rappel. Selon lui, chaque Etat-membre de l’Union postale universelle (UPU) a un opérateur désigné. Pour l’Etat de Côte d’Ivoire qui est membre de l’UPU, l’opérateur désigné est La Poste de Côte d’Ivoire.
Il a aussi rappelé qu’en Côte d’Ivoire, si l’activité de régulation du secteur des télécommunications est vieille, celle du secteur postal est nouvelle.

Modeste KONE

En lecture en ce moment

11es Universités africaines de la communication de Ouagadougou : La Côte d’Ivoire à l’honneur cette année

Situation socio-politique : Simone Gbagbo rend visite à Henriette Konan Bédié