Covid-19 : Les pénuries de vaccins commencent à se faire sentir en France





covid-19-les-penuries-de-vaccins-commencent-a-se-faire-sentir-en-france


Les pénuries de vaccins anti-Covid-19 commencent à se faire sentir en France. En effet, trois agences régionales de santé (ARS) ont déjà annoncé le devoir de repousser les rendez-vous de vaccination prévus. Des retards qui risquent de remettre en cause les objectifs de la campagne française. Néanmoins 1,13 million de doses ont déjà été injectées depuis décembre et 6153 personnes ont reçu leur deuxième injection, d’autres patients voient leur premier rendez-vous repoussé, faute de doses suffisantes.
Dès lors, plusieurs agences régionales de santé (ARS), ont annoncé le jeudi 28 janvier à tour de rôle que les centres de vaccination devraient décaler des rendez-vous de première injection afin de "garantir l’administration de la seconde injection pour toutes les personnes ayant déjà reçu la première dose en janvier".
Le ministère français de la Santé assure tout de même que 2,4 millions d'injections devraient être administrées au mois de février, premières et deuxièmes doses confondues. "Environ 5 % des rendez-vous pour une première injection devront être décalés de quelques jours" mais "aucun rendez-vous ne sera annulé", estime le ministère.

Khady Sanogo (stagiaire)

 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Humanitaire : Kouacou Djah, un homme d'exception au service de son peuple!

Education nationale : Le ministère met en garde les enseignants grévistes