Mali : Flambée du prix du pain dans les boulangeries





Mali,prix du pain,Boulangers


Depuis le mardi 02 février, le prix du pain, l’une des denrées les plus consommées au Mali ont augmenté.

Selon des informations constatées, vérifiées auprès des boulangers et relayées par le site Financial Afrik, il y a une absence remarquée de pain sur le marché, provoquée par une augmentation du prix de la baguette qui est passé de 250 F CFA à 300 et 350 F CFA par endroit.

"Mais je regrette la décision des boulangers de rompre avec la chaine de transmission du pain au plus proche des populations", déclare Mohamed Lamine Haïdara, le président de la filière pain au Mali

Selon plusieurs observateurs, la filière fait actuellement face à des difficultés financières sans précèdent. C’est pourquoi, Mohamed Lamine Haïdara n’a pas manqué de prévenir les consommateurs et les producteurs. "Beaucoup d’entre nous sont déjà endettés, or nous ne pouvons pas tous fermer au risque de pénaliser toute une nation et mettre des milliers d’employés au chômage. Si en plus de la crise sanitaire et sécuritaire, il y a une crise alimentaire, le pays ne s’en sortirait pas", a-t- il souligné.

En réalité, les boulangers ont voulu procéder à une hausse du prix de pain à la suite de l’envolée des cours du blé sur le marché international, avec comme conséquence une augmentation de 500 F CFA sur le prix de la farine au Mali.

Notons que le gouvernement malien, à travers la Direction générale du Commerce, de la Consommation et de la Concurrence (DGCCC) a entamé des discussions avec les acteurs de la filière blé/farine/pain meuniers afin de trouver une solution idoine à ce problème qui risque de prendre d’autres empileurs dans un pays ou le front social est en pleine ébullition.

Solange ARALAMON

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Après l'octroie de passeports à Laurent Gbagbo : le FPI demande aux autorités d’"étudier avec diligence" les conditions de son retour

Lutte contre la propagation du Coronavirus : Une ONG des médias recommande la mutualisation de toutes les forces