Législatives 2021 : le quota de 30% de candidatures féminines pas respecté (CNDH)





Législatives,Quota femmes,CNDH


Le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), note que les listes de candidatures de l’ensemble des formations et coalitions politiques relatives à la représentation des femmes aux législatives du 06 mars 2021, ne satisfont pas au quota de représentation de 30% tel que prévu par la loi n° 2019-870 du 14 octobre 2019.

Dans un communiqué transmis à mercredi 03 février 2021 à l’AIP, à l’issu d’un monitoring du dépôt des listes de candidature par les formations, groupements et coalitions politiques pour les législatives, il ressort que, Le RHDP présente 40 candidates titulaires (après le ralliement d’une candidate indépendante) sur un total de 255 candidats soit 15.68%, avec 36 candidates suppléantes soit 14,17%.

Le PDCI RDA présente 04 candidates titulaires sur un total de 46 candidats soit 08.70 %, avec 05 candidates suppléantes soit 10,87 %, le FPI présente 09 candidates titulaires sur un total de 64 candidats soit 14.06 %, avec 11 candidates suppléantes soit 17,19 %.

La plateforme EDS présente 05 candidates titulaires sur un total de 71 candidats soit 07.04 %, avec 13 candidates suppléantes soit 18,31 % et la coalition EDS, PDCI-RDA présente 22 candidates titulaires sur un total de 128 candidats soit 17,19%, avec 18 candidates suppléantes soit 14,06 %.

Le CNDH exhorte les formations et regroupements politiques à une plus forte inclusivité de la gent féminine dans l’engagement politique en leur sein et une appropriation complète et entière de la loi dédiée et reste engagé pour une participation active des femmes dans la vie politique et leur représentation dans les instances décisionnelles, conclu le communiqué.

(AIP)

gak/tm

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Présidentielle 2020 : le FPI lance une nouvelle opération

Identification : la validité des anciennes pièces d'identité prorogée d'un an