1ère Despe party "Extravagancia" : Entre tradition et modernisme, la soirée a tenu toutes ses promesses





1ere-despe-party-quotextravaganciaquot-entre-tradition-et-modernisme-la-soiree-a-tenu-toutes-ses-promesses


"Extravagancia", 1re soirée Afropunk du brasseur Brassivoire, a tenu toutes ses promesses en réussissant à réunir en un même endroit artistes faisant de la musique urbaine dans un décor typiquement africain. Des artistes tels que Elown du groupe Kiff No Beats, DJ Kedjevara, DJ Kerozen, Force One, MC One, Maydi du groupe TNT, Roga Roga du groupe Extra Musica, Shado Christ, le groupe Revolution, Gliss, Rayana Assi, Idia Fofana, etc. ont rehaussé de leur présence cette présence.

Ce brassage entre tradition et modernisme voulu par l’opérateur à travers sa marque Desperados, dans le somptueux cadre de la villa Thoannyd, a fait rêver plus d’un invité. D’ailleurs, cette marque ne s’est-elle pas imposée comme celle de la fête et de l’expérience ?

En tous cas, pour l’occasion, il y a eu la fête dans le respect strict des mesures barrières, preuve de la longue expérience acquise au plan mondial.

La 1ère Despe party, c’était aussi une soirée majestueusement animée par l’animateur Yves Aymard avec les célèbres DJ BDK et Jeune LIO. Le défilé de mode "Afropunk", sous la direction artistique de Patrick Edouard Kitan, a donné une touche particulière à la soirée.

Modeste KONÉ

Partarger cet article

En lecture en ce moment

La vengeance jusqu’à quand ?

Processus électoral : Le président de la CEI échange avec la nouvelle représentante du PNUD en Côte d’Ivoire