Législatives 2021 : un scrutin qui sonne comme une revanche pour certains candidats





legislatives-2021-un-scrutin-qui-sonne-comme-une-revanche-pour-certains-candidats


L’élection législative du 6 mars 2021 va apparaître comme un match retour pour certains candidats dans plusieurs circonscriptions, notamment à Port-Bouët, au Plateau et à grand Bassam.
Un match retour qui devrait permettre à des candidats de prendre leur revanche ou de signer leur arrêt de mort politique en cas d’échec.

Plateau

Dans cette commune, centre des affaires, six candidats sont en lice pour briguer l’unique siège. Mais les yeux sont braqués sur Jacques Ehouo, le député sortant qui aura face à lui, le candidat du RHDP, Ouattara Dramane (OD), une figure locale du parti présidentiel qui avait été écarté au détriment de Fabrice Sawegon aux municipales de 2018. En définitive, c’est le candidat du PDCI qui avait pris le dessus sur celui du RHDP. Pour les législatives, c’est OD qui a été choisi. Mais il a pour suppléant Fabrice Sawegon. Ce changement de candidat, sera-t-il profitable au RHDP ? Wait end see !

Port-Bouët

La commune de Port-Bouët sera l’une des grandes attractions de ce scrutin quand on se rappelle la bataille perdue par le candidat du RHDP, Siandou Fofana, lors des municipales de 2018, face à l’actuel maire, Dr Sylvestre Emmou.
Le ministre Siandou qui, depuis lors, n’a certainement pas digéré cette défaite, rêve de renverser la vapeur pour laver l’affront et se porter comme le représentant de la population de cette cité balnéaire à l’hémicycle.
En face, Emmou sylvestre qui se targue d’avoir battu à deux reprises Siandou Fofana, est certain de le battre une 3e fois, car comme le dit l’adage, « jamais deux sans trois ».
Cette élection est doublement importante surtout pour le candidat du RHDP qui, en cas défaite, pourrait définitivement perdre Port-Bouët, mais pourrait également voir son fauteuil ministériel menacé.

Grand-Bassam

À Grand-Bassam, les choses ne seront pas aussi simples que d’aucun pourrait l'imaginer. Georges-Philippe Ezaley qui rumine encore sa défaite aux législatives, va dans le cadre d’une liste commune (PDCI-EDS) avec Aka Douwokpa Emmanuel, affronter le candidat du RHDP, Coulibaly Sériba. À l’image d’un chat échaudé, Georges Ezaley a averti lors d’un de ses meetings le RHDP, "je vous ai à l’œil". Même si quatre autres candidats indépendants sont en lice, la bataille va se jouer entre la coalition PDCI-EDS et le parti au pouvoir, le RHDP.

Cocody

À Cocody, la bataille risque d’être rude entre le parti au pouvoir et l’opposition. Le RHDP qui a perdu le contrôle de cette commune après sa défaite face à Yasmina Ouégnin, en 2016, suivi de la perte de la mairie en 2018, rêve de reprendre les choses en main. Il reviendra donc à Affoué Delphine et à Koalla Célestin de relever ce défi. Mais la tâche ne sera pas facile.

Car, ils auront en face d’eux, le député sortant Yasmina Ouégnin qui dans le cadre de l’alliance PDCI/EDS, sera avec Kety Lansiné Soumahoro.
De belles batailles en perspective qui captiveront à coup sûr, l’attention des électeurs.

Lambert KOUAME

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Présidentielle 2020: le district du Woroba demande "avec insistance" à Ouattara de se porter candidat du RHDP

Côte d’Ivoire/ Le pont de Sérébou impacte positivement l’activité économique des bénéficiaires