Legislatives 2021 : "Un hold up électoral" dénoncé à Marcory, la victoire du Rhdp fortement contestée





legislatives-2021-quotun-hold-up-electoralquot-denonce-a-marcory-la-victoire-du-rhdp-fortement-contestee


Legislatives 2021 : "Un hold up électoral" dénoncé à Marcory, la victoire du Rhdp fortement contesté 


Plusieurs responsables d’organisations et d’associations de la société civile, ont dénoncé une  tentative de "hold-up électoral" en cours à Marcory, à l'issue des élections législatives du 6 mars dernier.  
Ivan Mederic Dago, directeur adjoint de campagne en charge de la Société civile, les résultats consolidés au siège local de la commission électorale indépendante, ne concorderaient nullement avec ceux contenus dans les différents PV de bureau de vote qui ont été remis aux représentants des candidats.
« Quand on fait le décompte des résultats que nous avons en notre possession, selon nos procès-verbaux, nous obtenons 9308 voix, FPI 608 voix, LCEP 49 voix, indépendants 161 voix et le RHDP 7799 VOIX. C’est ce que nos procès verbaux nous donnent et c’est ce que tous les procès verbaux de tous les candidats doivent pouvoir donner », a-t-il expliqué puis d'ajouter 
« C’est vers 2 h du matin qu’on nous donne certains résultats qui ne concordent pas avec ceux contenus dans nos procès verbaux (…) La CEI locale est venue avec une compilation déjà faite qui nous donne perdant. 6000 voix ont été ajoutées aux voix de nos adversaires, ce qui fait qu’ils nous dépassent de 4000 voix »
« Nous demandons une seule chose. On veut voir les procès-verbaux qui attestent des 6000 voix accordées à nos adversaires et c’est tout (…) Nous demandons que la CEI qui a proclamé les résultats, nous donne les preuves tangibles de ces résultats; qu’elle nous donne des preuves qui concordent avec ces résultats qu’elle a publiés », a ajouté,  Ivan Médéric Dago, qui a , par ailleurs annoncer,  la saisine très prochaine du juge constitutionnel. « Nous allons introduire un recours auprès du Conseil constitutionnel pour que le droit soit dit. Nous avons fait constater cette élection par un huissier de justice; toutes les irrégularités ont été notifiées par un huissier de justice. Raison pour laquelle nous nous disons sereins. Nous sommes dans la vérité », a-t-il annoncé.

GZ

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire: Coronavirus, les détails sur l’ivoirien contaminé

Côte d’Ivoire/ Célébration de ses 25 ans : Soum Bill entame les festivités au Burkina Faso