Décès d’Hamed Bakayoko : l’hommage du Chairman Mohamed Salamé à Hamed Bakayoko, " homme charismatique"





deces-dhamed-bakayoko-lhommage-du-chairman-mohamed-salame-a-hamed-bakayoko-quot-homme-charismatiquequot


Le Mécène bien connu de la Culture et du sport, Mohame, Salamé dit Chairman, président des "Ambassadeurs" du libre et du vivre ensemble de l'association internationale de la Francophonie (ALIEF), a rendu un vibrant hommage au Premier ministre, chef du Gouvernement et Ministre de la Défense, Hamed Bakayoko disparu le 10 mars 2021 dernier en Allemagne.

Le Chairman qui dit ne plus retrouver le sommeil depuis l’annonce du décès de son ami Hamed Bakayoko qu’il qualifie d’homme charismatique, élégant et ayant marqué l'histoire politique moderne de la Côte d'Ivoire a tenu à lui rendre un hommage mérité à cet homme qu’il a connu alors qu’il était étudiant par le biais de feu Balla Kéita, ancien Ministre de l’Education sous l’ère Houphouët.

" Nous avons gardé de très bonnes relations jusqu’à sa mort le 10 mars 2021. Il a été là, quand on avait besoin de lui. Il est à l’origine de l’octroi de la licence de la maison de téléphonie KOZ de Comium quand il était Ministre des NTIC et qui court jusqu’en 2026. Il était de toutes les activités culturelles que cette maison organisait. On a vécu une belle aventure avec Podium. C’est un homme facile de commerce et à l’écoute du peule. Hamed Bakayoko était un grand homme. Dieu seul sait pourquoi il l’a pris… Le RHDP, sa famille politique a perdu un élément important. Un élément de force et de puissance dans le développement, la présence et les relations avec tout le monde. Les risques que Hamed à pris pour le RDR ensuite pour le RHDP, je ne pense pas qu’il y ait un autre homme politique de ce parti qui ait pris les mêmes risques. La nation lui doit beaucoup. Hambak restera à jamais dans nos esprits. Il faut que les gens sachent que l’homme politique qu’il était, était   différent de l’homme civile chaleureux. Son départ laisse un grand vide. Je suis consterné et terriblement choqué par sa disparition. Je présente mes condoléances à sa famille, son épouse, qui est de la même région que moi, Niablé et de Yakassé. Elle a une double casquette de princesse. Beaucoup de courage au président Alassane Ouattara et son épouse Dominique Ouattara qui perdent encore un autre grand fils. Que le gouvernement et la Côte d’Ivoire entière ne l’oublient pas et mettent en œuvre ces grands chantiers de réconciliation qu’il a laissés…", a témoigné Mohamed Salamé, le président de l’ALIEF.

SERCOM

En lecture en ce moment

Elections locales en Côte d’Ivoire: "Il y a eu des difficultés" mais "ce n'est pas une crispation" (Ouattara)

Grand-Bassam : Kandia Camara met les femmes du RHDP en mission