Côte d’Ivoire / Entreprendre à zéro franc : La Fafede a partagé les résultats de ses interventions





Côte D'Ivoire,Entreprendre à zero franc,Fafede,Résultats


La Fondation Africaine  pour l’entrepreneuriat et le développement économique (FAFEDE), après plus de dix années (10) d’interventions au niveau national, régional et international, a dressé son bilan et présenté ses perspectives au cours d’une conférence de presse animée par son directeur, Samuel Mathey, le mardi 5 février 2019.

Selon lui, avec l’appui de ses partenaires techniques et financiers dont la BAD, la FIPME, la CGECI, les universités publiques de Côte d’Ivoire, les cabinets Potentiels, l’AICA Canada, The African USA, le ministère de l’Agriculture, il a développé des programmes de formations qui ont permis de booster l’entrepreneuriat de la jeunesse et des femmes en Côte d’Ivoire et dans la sous-région.

Ainsi, avec son approche brevetée "Entreprendre avec Zéro Franc" dispensée dans une dizaine de pays (Côte d’Ivoire, Mali, Burkina Faso, Tchad, Liberia, Madagascar…), la FAFEDE s’est positionnée comme "une solution crédible au chômage des jeunes, à l’autonomisation des femmes, à l’immigration clandestine et au développement économique des pays respectifs". Elle a ainsi cumulé plus de 50 000 formés et a abouti à un résultat provisoire de 52% de jeunes ayant démarré leur entreprise sans aucun financement extérieur.

Concernant les perspectives, selon le conférencier, la Fafede veut "transformer les femmes et les jeunes africains à former une armée d’entrepreneurs de classe mondiale au service de l’Afrique et de l’humanité". Pour ce faire, avec le soutien de ses partenaires, ses coatchs bénévoles continueront de sillonner les villes et les pays africains pour faire la promotion du concept "Entreprendre à zero franc" et de former les bénéficiaires.

Selon Samuel Mathey, plusieurs autres actions telles que le suivi des entrepreneurs et des awards seront organisés pour permettre aux projets de tenir dans le temps.

Plusieurs bénéficiaires du programme de la Fafede ont fait des témoignages sur le démarrage de leurs activités après avoir reçu la formation.

Solange ARALAMON

En lecture en ce moment

Malgré des inquiétudes : Les élections municipales partielles se déroulent dans le calme à Grand-Bassam

Football/ Angleterre : le coach de West Harm n’est pas intéressé par Yaya Touré