1ère édition de "Lydia Ludic Talents" : Raymond Alex Loukou et Gnohité, heureux lauréats





1ere-edition-de-quotlydia-ludic-talentsquot-raymond-alex-loukou-et-gnohite-heureux-laureats


C’est l’équipe composée du journaliste Raymond Alex Loukou et du peintre Gnohité qui a remporté la 1ère édition du concours de peinture intitulé Lydia Ludic Talents", Initié par la structure Lydia Ludic, sous le thème "Le Jackpot".

 Au cours d’une belle cérémonie conviviale qui s’est déroulée le vendredi 28 mai dans les locaux de la structure sise à Cocodyu-2 Plateaux, les 10 équipes concurrentes ont présenté leurs œuvres au public. L’objectif de ces duos était d’unir leurs forces, l’un par l’originalité de sa fresque, tableau et l’autre par la promotion médiatique de l’œuvre de son binôme.

Au terme du concours qui a duré deux mois, c’est la paire composée de   Raymond Alex Loukou et Gnohité qui a été plus ingénieuse. Elle remporte la somme de un million. 

Elle est suivie par le duo Jean-Marc Tonga et Goneti Gueu (classé 2e) et Pierre Ephèse Kouamé et Ange Wilfried Kouamé (Classés 3e). Ces derniers sont repartis respectivement avec la somme de 600.000f et 500.000f CFA. Les 7 autres candidats malheureux ont pour leur part reçu la somme de 200.000f en guise de lot de consolation. 

Selon Philippe Kla, Commissaire général de "Lydia Ludic Talents", par ailleurs président de l’union des journalistes culturels de Côte d’Ivoire (UJOCCI), son rêve en venant à la présidence de cette union, était de voir ses confrères se spécialiser dans le domaine des arts et de la culture de sorte à savoir identifier chaque journaliste à un art. 

" Nous commençons par la peinture mais nous toucherons au fur et à mesure tous les 7 arts majeurs. Au départ, il y a eu des hésitations et les plus courageux sont venus au concours. Il s'agit de 10 journalistes et 10 peintres", a-t-il expliqué. 

Quant à René Le Henry, DG Lydia Ludic Côte d’Ivoire, il a confié que ce n’est pas la première fois que sa structure s’associe à la presse ivoirienne car ayant déjà participé à la journée mondiale de la liberté de la presse aux côtés des journalistes ivoiriens. 

 "Il est bon d'honorer les artistes ivoiriens car il n’est pas donné à tout le monde d'être un artiste parce que l'art ne s'improvise pas. L’art est une discipline majeure qui doit être honoré et valorisé. Merci aux artistes peintres pour leurs oeuvres réalisés dans un temps record. Merci aussi aux journalistes qui ont accepté de retranscrire l'univers, le talent et la vision des artistes",  a-il déclaré.

Au nom du président de l'Union nationale des journalistes de Côte d’Ivoire (UNJCI) empêché, le vice-président Tchè bi Tchè a salué cette initiative qui célèbre l'excellence. 

Défilé de mode, tour de magie et prestations artistiques ont meublé cette soirée de récompense.

Solange ARALAMONBas du formulaire

 

 

En lecture en ce moment

Certification du Trésor public : Assahoré Konan Jacques (DG) en appelle à l’implication de tous ses collaborateurs

Afrikfashion Show 13 : C’est parti pour la fête de la mode africaine