Foncier rural : les populations rurales exhortées à ne pas vendre leurs terres





foncier-rural-les-populations-rurales-exhortees-a-ne-pas-vendre-leurs-terres


Zalo Léon Désiré, écrivain et Magistrat, a exhorté les populations ivoiriennes et plus particulièrement celles basées en zone rurale, à ne pas vendre les terres dont elles sont propriétaires. Au pire des cas, il les a exhortées à les mettre en location. De plus, cet homme de justice qui fut Directeur de la Règlementation, du Cadastre Rural et du Foncier Rural a également encouragé les populations à sécuriser leurs parcelles en entreprenant des démarches pour l’obtention de certificat foncier et titre foncier. 

C’était ce lundi 12 juillet 2021 à Yamoussoukro lors d’une formation initiée par l’Agence Foncière Rurale (AFOR) à l’endroit des journalistes et des professionnels des médias dans le cadre de l’implémentation du Projet d’Amélioration et de Mise en Œuvre de la Politique Foncière Rurale de Côte d’Ivoire (PAMOFOR).

Cette formation a donc pour objectif de renforcer la connaissance des hommes de médias sur la loi n°98-750 du 23 décembre 1998 relative au domaine foncier rural et tous les textes corrélés.

Durant cette première journée de formation, les journalistes ont été outillés sur les modules suivant ‘’ Cadre juridique et institutionnel de la sécurisation foncière rurale‘’ , ‘’ opération intégrés de sécurisation foncière rurale ‘’ et ‘’ genre , inclusion sociale et droits de fonciers ‘’ .

Ces différents modules ont été successivement animés par M. N'Guessan Kouamé, ingénieur agronome,  Zalo Léon Désiré et madame Brigitte Gbady , sociologue , experte en genre et violence basée sur le genre.

Notons que cette formation à l’endroit des professionnels des médias prendra fin ce mardi 13 juillet 2021.

Gael Z

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Un pas de plus

Humanitaire : La maman de "l’Invisible Chaka" au secours des "Microbes"