Littérature : Mantin de Polourou dévoile son oeuvre "Merci de m’avoir quittée !"





litterature-mantin-de-polourou-devoile-son-oeuvre-quotmerci-de-mavoir-quittee-quot


L’écrivaine Mantin de Polourou a procédé le samedi 24 juillet à la dédicace officielle de son premier essai littéraire intitulé ‘’Merci de m’avoir quitiée !’’, à la librairie Carrefour à Cocody.

Une occasion pour l’auteur, quelques mois après la sortie de son œuvre, de rencontrer son public abidjanais. Les lecteurs ont répondu nombreux à l’invitation de Mantin qui entendait saisir l’occasion pour dire merci à tous les ivoiriens qui ont bien accueilli son premier "bébé".

"Merci de m’avoir quittée" est un recueil de 13 nouvelles dont l’actualité va chercher ses ressources non seulement dans la présentation de différentes psychologies et des profils humains de nos sociétés ivoiriennes et africaines. Mais aussi dans la réponse personnelle que Mantin de Polourou apporte à trois questions brûlantes de notre temps : l’avenir de la jeunesse, la cybercriminalité et l’immigration clandestine. Le faisant, elle pose ces questions à sa manière, donne sa vision, permet ainsi au débat de continuer à être dynamique.

Par ailleurs, elle donne une belle réponse aux difficultés de l’expatriation. Il y a dans ce livre quelque chose de saisissant : l’absence d’allusion à la guerre, l’absence de référence aux conflits de quelque nature que ce soit : politique ou guerre ou terrorisme. C’est bien parce que pour Mantin de Polourou, enseignante de métier, marketeuse de formation, un travail important doit être fait sur les consciences et sur les comportements individuels : l’individu est, reste et demeure la solution", a expliqué Dr Tidou qui a présenté l’ouvrage.

Ce  bouquin, édité par EURÊKA Consulting, une jeune maison d’édition et déjà présent dans plusieurs librairies ivoiriennes, est écrit dans un français digeste et accessible à tous. ‘’Merci de m’avoir quittée !’’, ne se lit pas. On le délecte avec avidité en parcourant les 152 pages qu’il comprend. Chaque nouvelle dévoile des sentiments heureux ou malheureux des femmes emprisonnées dans le torrent de l’amour. Certaines s’en sortiront alors que d’autres en seront victimes. C’est ce qui fait le charme et l’intérêt de cette œuvre inédite.

L’écrivaine qui n’entend pas arrêter sa carrière à cet essai, a déclaré que les histoires racontées sont issus de faits réels. " Les 13 nouvelles ne sont pas forcément des histoires relatives à ma personne. Ce sont plutôt des expériences des gens que je connais. Toutes ces nouvelles sont inspirées de faits réels. J’ai écrit ce livre pour partager mes idées et quelques expériences avec tout le monde", affirme t-elle.

Ivoirienne, l’auteure Mantin de Polourou est enseignante à l'école française de Brazzaville au Congo. Elle a été précédemment journaliste puis chef de produits dans une entreprise de cosmétique à Abidjan en Côte d’Ivoire. Elle a décroché un diplôme d’ingénieur en commerce international et marketing  à l’Ecole de formation continue et de perfectionnement des cadres (EFCPC) à Cocody Danga. Elle est aussi titulaire d’une Maitrise en Lettres Modernes obtenue à l'Université d'Abidjan-Cocody. Mantin de Polourou est mariée et mère de deux enfants.

Solange ARALAMON

 

 

En lecture en ce moment

Awoulaba 2019/La dernière ligne droite : Les 15 candidates rentrent au vert

Affaire 5000 FCFA comme prime aux Eléphantes : Touré Clémentine dément et crie au sabotage