Les grands chantiers du Dr Albert Flidné pour le district autonome des Montagnes





les-grands-chantiers-du-dr-albert-flidne-pour-le-district-autonome-des-montagnes


Nommé ministre-gouverneur du district des Montagnes (ouest, régions du Tonkpi, du Guémon et du Cavally), le 18 juin 2021, le Dr Albert Flindé a dévoilé, les grandes ambitions qu’il nourrit pour ce district.

Au cours d’une rencontre tenue ce samedi, à l’immeuble Caistab, au Plateau, Albert Flindé s’est entretenu avec la diaspora interne, notamment les élus, les cadres, la chefferie traditionnelle, les jeunes, les femmes et toutes les forces vives du district des Montagnes afin de leur expliquer le contenu de sa mission, les projets et solliciter la contribution de tous pour la réussite de cette mission.

"La mission du District Autonome, s’inscrit globalement dans deux cadres : celui de la décentralisation et celui de la déconcentration.

Dans l’un comme dans l’autre, le District Autonome est chargé d’assurer la coordination, le suivi et l'évaluation de la bonne exécution des programmes, des projets et de toutes les actions de développement tels qu'adoptés par le Gouvernement dans divers domaines d’intervention de l’Etat", a rappelé le ministre-gouverneur, ajoutant que cette mission est assurée en liaison avec les services déconcentrés des ministères techniques et des organismes publics, ainsi qu'avec les élus locaux, notamment les Conseils Régionaux et Municipaux.

Le District Autonome, a-t-il précisé, vient compléter l’architecture administrative décentralisée.

Le gouverneur qui estime que son district est relativement en retard entend agir vite pour relever certains défis. Ainsi, en termes de perspective, il entend, "dès la semaine prochaine", engager la réhabilitation des locaux, en vue de l’installation de l’Administration et des services du District Autonome dans la capitale, ainsi que des antennes régionales à Duekoué et Guiglo.

Une tournée dans les trois régions constitutives dudit District, afin de nous imprégner des réalités du terrain et de recueillir les priorités des populations, en vue de l’élaboration du schéma directeur est prévue pour le mois de novembre.

Cette tournée va consister, selon le ministre à faire un état des lieux du District Autonome des Montagne dans toutes les ramifications de son développement.

Ce district, selon son premier responsable regorge de plusieurs potentialités. Mais l’accent sera mis sur l’agriculture, le tourisme et les mines, qui vont constituer les principaux piliers et pôles de développent de notre District Autonome.

En plus des actions économiques visant l’insertion des jeunes et l’autonomisation des femmes, le district envisage de construire dans chacune des trois capitales du district, des marchés de gros.

En faveur des jeunes, le district projette de construire deux complexes sportifs à Duékoué et à Guiglo et un palais de la culture, de dimension nationale, dans la capitale du District.

"L’apothéose de ces actions se fera par deux projets d’envergure que nous envisageons, à savoir, la relance du projet de construction du chemin de fer reliant l’Ouest au port de San Pedro, et la construction d’un port sec à Man", a indiqué Albert Flindé devant près d’un millier de population, venue des communes d’Abidjan et banlieues ayant bravé la pluie pour écouter leur gouverneur.

Tout en s’engageant à fonder son passage à la tête du District Autonome des Montagnes sur le principe de la gestion participative, Albert Flindé dit pouvoir compter sur l’engagement de tous dans cette démarche inclusive et participative, pour relever tous ces défis.

Le district autonome des Montagnes regroupe les régions du Tonkpi, du Cavally et du Guémon, avec une superficie de 31. 002 km2, soit près de 10% de la superficie du territoire national.

Il compte environ 2.500.000 habitants, soit 10% de la population nationale.

Les trois régions totalisent 13 Départements, 73 Sous-Préfectures et 17 Communes, note-t-on.

Lambert KOUAME

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Le CEMGA Lassina Doumbia présente le nouveau plan de départ volontaire des militaires

Obsèques du ministre Sidiki Diakité : la Nation rend hommage à un « artisan de paix » et un « travailleur infatigable »