Un programme d’amélioration de la santé cardiovasculaire en milieu rural officiellement présenté





un-programme-damelioration-de-la-sante-cardiovasculaire-en-milieu-rural-officiellement-presente


The Heart Fund, le groupe UPL par le biais de la filiale ivoirienne Callivoire, et le Groupe de recherche et d’actions contre les maladies cardiovasculaires (GRAM), présidé par le Pr. Roland N’guetta se sont tous retrouvés le jeudi 18 novembre dernier, à l’hôtel Azalai pour une conférence-débat. Objectif : présenter le programme « The Heart Mobile »

L'organisation internationale "The Heart Fund" déployée en Côte d'Ivoire depuis 2016, avec l'accompagnement d'autres partenaires, veut contribuer à freiner la croissance des maladies cardiovasculaires. C’est pour plus d’efficacité que cette structure s’est alliée à celle du professeur N’guetta et ses partenaires, pour donner le ton d’actions pertinentes visant le milieu rural.

Il s’agissait pour ces trois entités (The Heart Fund ; le Groupe UPL et le GRAM), de présenter et d’annoncer pour les cinq (05) prochaines années, le programme « The Heart Mobile ». De quoi s’agit-il ? Un programme d’amélioration de la santé cardiovasculaire en milieu rural. Durant cinq (05) années, une clinique mobile équipée d’imagerie médicale et conduite par des spécialistes de la cardiologie, sillonnera la Côte d’Ivoire, pour des consultations gratuites à l’endroit des populations rurales. Une initiative louable.

C’est pourquoi, prenant la parole à cette rencontre, le Directeur Général de la Santé Publique, Pr Mamadou Samba a félicité les trois structures pour leur engagement en faveur du bien-être des populations rurales.

A sa suite, la co-fondatrice de l’ONG « The Heart Fund », Virginie Gallardo, a souligné que « ce programme est envisagé pour démocratiser l’accès aux soins de santé. » Elle a, ensuite, exhorté les entreprises, ONG, et toutes autres bonnes volontés à les rejoindre sur ce programme de bienfaisance sanitaire.

Pour sa part, le Directeur général du Groupe UPL, Messotigui Diomandé, s’est dit heureux de participer et contribuer, en tant que partenaire, à la réussite au programme « The Heart Mobile ». « Ce projet a pour ambition de rapprocher la cardiologie des populations rurales. Il s’agit de déplacer des spécialistes vers ces populations pour pouvoir identifier les facteurs de risque cardiovasculaires à l’origine des maladies cardiovasculaires, au premier rang desquelles figure l’hypertension artérielle. Ce programme pourra dépister et identifier les enfants nés avec des malformations, grâce au plateau technique de pointe embarqué dans ‘‘The Heart mobile’’.  Cette opération débutera dans la dernière semaine du mois de novembre 2021 pour s’étendre sur les 5 années à venir », a indiqué le Professeur Roland N’Guetta, fondateur du Groupe de recherche et d’actions contre les maladies cardiovasculaires (GRAM) et président de la Société ivoirienne de cardiologie (SICARD).

Une phase pilote de « The Heart mobile », la clinique mobile de cardiologie avait été conduite de février à juillet 2021, dans des zones rurales. Elle a permis de mener onze (11) campagnes de prévention et de dépistage (3641 consultations en cardiologie réalisées), de former un personnel de santé composé de 98 praticiens et de détecter 16 patients en attente d’être opérés ou de bénéficier d’un acte de cardiologie interventionnelle.

GZ 

 

En lecture en ce moment

Le projet de renforcement de la capacité de la Côte d’Ivoire à accéder au financement climatique officiellement lancé

Côte d’Ivoire / Actions sociales : L’ONG La Matrice reconnaissante à son bienfaiteur