Relation avec les États-Unis : Kandia Camara donne la position de la Côte d’Ivoire sur les crises au Mali et en Guinée





relation-avec-les-etats-unis-kandia-camara-donne-la-position-de-la-cote-divoire-sur-les-crises-au-mali-et-en-guinee


"La position de la Côte d’Ivoire sur ces différentes crises est claire. Il faut revenir à un processus démocratique dans ces deux pays et rétablir l’ordre normal en Guinée comme au Mali", a fait savoir clairement la ministre d’État, ministre des Affaires étrangères, de l'Intégration africaine et de la Diaspora, Kandia Camara, à la sous-secrétaire d’État américaine chargée des Affaires africaines, Molly Phee. La cheffe de la diplomatie ivoirienne s’est entretenue au téléphone avec l’autorité américaine pendant 40 minutes sur les questions des crises dans ces deux pays voisins, sur la lutte contre le terrorisme, etc.

 

À lire également : Violation de son espace aérien par un aéronef français : le Mali met en garde et décline toutes ...

 

Profitant de l’occasion, la ministre a salué le pays de l’oncle Sam pour sa position dans la crise au Mali : "La Côte d’Ivoire salue le soutien des Etats-Unis aux différentes décisions de la CEDEAO prises à l’encontre du Mali. Parce que pour que la paix s’enracine véritablement dans notre pays, il faut une stabilité politique dans la sous-région, mais surtout une stabilité politique chez nos voisins".

S’agissant de la question du terrorisme, Kandia Camara a salué les États-Unis pour leur appui constant à la Côte d’Ivoire pour lui permettre de résister au terrorisme transfrontalier qui sévit dans la sous-région. Elle a également accueilli favorablement l’initiative américaine en matière de sécurité avec cinq pays côtiers du golf de Guinée à savoir la Guinée, la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Togo et le Bénin en vue de renforcer la lutte contre le terrorisme qui sévit dans la sous-région.

La ministre ivoirienne en charge des Affaires étrangères a confié à son interlocutrice l’invitation du président ivoirien, Alassane Ouattara, au président américain Joe Biden, pour une visite d’Etat et ainsi qu’au secrétaire d’Etat Antony Blinken.

 

Kandia Camara plaide pour le renforcement des relations 

 

Kandia Camara a remercié les États-Unis pour leurs appuis financiers et matériels à la Côte d’Ivoire depuis 1961, notamment plus de 5 millions de doses de vaccins dont a bénéficié la Côte d’Ivoire pendant la crise du Covid-19.

Au plan économique, la ministre a souligné l’importance de la coopération ivoiro-américaine avec éventuellement la signature d’un Mémorandum d’Entente et de Consultations entre le département d’État et le ministère d’État, ministère des Affaires Etrangères, de l’Intégration africaine et de la Diaspora, afin de créer un cadre d’échanges réguliers sur les questions d’intérêt commun. Des intérêts marqués notamment par des échanges de visites de haut niveau. Elle a relevé la nécessité d’accroître les échanges commerciaux au regard des potentialités des deux Etats, par la signature éventuelle d’un accord de non-double imposition à cet effet.

 

Modeste KONÉ

En lecture en ce moment

De retour du congrès du nouveau parti de Gbagbo, 3 personnes trouvent la mort dans un accident

Retour en Côte d’Ivoire : Blé Goudé fait une mise au point