Journée des femmes des médias dans les médias : Le leadership au centre des débats





journee-des-femmes-des-medias-dans-les-medias-le-leadership-au-centre-des-debats


A l’initiative du Réseau des femmes journalistes et professionnelles des médias de Côte d’Ivoire (REFJPCI) et l’organisation des femmes reporters  photographes de Côte d’Ivoire (OFPRCI),  la 1ère édition de la journée des femmes des médias dans les médias a démarré ce mercredi 30 mars 2022 à l’Institut des sciences et techniques de la communication (ISTC Polytechnique) de Cocody.

Cette première journée réservée à la formation, parrainée par Mme Anne-Marie Konan Payne, conseillère spéciale du Premier Ministre a été une occasion pour la centaine de femmes journalistes et reporters-photographes présentes d’apprendre encore plus sur le leadership féminin dans les médias.

Le thème développé par Mme Linda Dadié Sangaret, représentant Mme Euphrasie Yao, titulaire de la Chaire Unesco eau, femme et pouvoir de décision a été l’occasion pour la conférencière d’appeler toutes les femmes des médias à prendre conscience de leur importance dans la société.

Elle a expliqué que l’image est le reflet de ce que les autres voient. Elle a pour ce faire exhorté les femmes à maîtriser leur image. Pour elle, le visuel représente 55%, quand le vocal prend 38% de ce que nous montrons aux autres et enfin le message que nous passons ne représente que 7%. C’est pourquoi elle a invité les femmes journalistes à soigner leur image dans tous les domaines de leurs vies.

« La  femme doit s’aimer, c’est l’outil essentiel dans le rouage du monde », a conclu Mme Sangaret.

Avant son intervention, Norberte Zézé, a, au nom des deux organisations initiatrices de ces journées expliqué la tenue de cet événement par le fait que les femmes sont sous représentées dans les médias en Côte d’Ivoire. Il s’agit donc  de changer le regard des femmes dans les médias. Et cela passe par le renforcement des capacités de ces dernières, afin qu’elles s’assument entièrement.

La marraine, Anne-Marie Konan Payne a pour sa part  reconnu qu’il y a encore des efforts à faire  et que ces journées pourront impulser une nouvelle dynamique de leadership.

Elle a octroyé une bourse de 300000frs à la meilleure étudiante en journalisme de L'ISTC cette année.

Solange ARALAMON

 

 

 

 

En lecture en ce moment

Election à la FIF : Jacques Anouma ‘’ Je ne suis pas là pour imposer un candidat ‘’

Association Francophone des commissions des droits de l’homme : l’Ivoirienne Namizata Sangaré prend la tête