Saison des pluies : Voici les maladies auxquelles les populations sont exposées







En Côte d’Ivoire, le mois de mai annonce la saison pluvieuse. Un moment de joie pour les cultures dans les villages et autres campements, mais également d'inquiétudes pour les zones urbaines et particulièrement Abidjan, du fait des risques d'inondation et d'éboulement de terrain. Mais, en cette période, il y a aussi l'anxiété due à des maladies liées à la saison pluvieuse : ce sont les maladies hydriques.
Selon les professionnels de la santé, il s’agit entre autres de la grippe, maladie qui résulte d’infections. Elle est contagieuse. Les personnes fragiles comme les femmes enceintes, les enfants et les personnes âgées doivent user de vigilance parce que les symptômes sont pareils à ceux du rhume. Pour s’en prémunir, il faut, avant la saison des pluies, se faire vacciner pour renforcer le système immunitaire. Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), le vaccin peut prévenir 70 % à 90 % des infections grippales.
Autre maladie hydrique, le paludisme qui, quant à lui, se transmet par les piqures de moustiques, a revèle l’OMS. Il est plus fréquent pendant la saison des pluies puisqu’il y a beaucoup d’eaux stagnantes qui facilitent la multiplication des moustiques et par ricochet, le paludisme. Pour éviter cette maladie, il est recommandé de dormir sous les moustiquaires. Pour les spécialistes, il faut respecter les trois T c’est-à-dire dormir sous moustiquaire à tout moment, toute l’année et tous les jours.
En saison des pluies, la population est également exposée à la dysenterie qui se caractérise par une inflammation de l’intestin. Elle est provoquée par l’eau sale contaminée par des parasites et des bactéries.
Le choléra est aussi maladie hydrique. Elle est due au fait que certaines personnes recueillent l’eau de pluie pour la vaisselle et même pour laver des condiments et boire. Pourtant, cette eau contient, selon les spécialistes, une contamination chimique. D’autres recueillent l’eau qui tombe des toits et parfois dans des récipients sales. Pour ne pas s'y exposer, Il faut faire attention à l’eau consommée. Il faut la faire bouillir  avant de l’utiliser, se laver les mains à l’eau et au savon avant et après chaque repas et interdire aux enfants de nager dans les rivières et les flaques d’eau.
En période de saison des pluies, les professionnelles de la santé recommandent aux populations de faire preuve de beaucoup de vigilances pour éviter les maladies hydriques.

Jemima NAOUA

(Stagiaire)

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Revue de presse : Soro se signale depuis l’Espagne, le RHDP prépare 2020

Point de la situation de la COVID-19 au lundi 1er février 2021