Lutte contre le réchauffement climatique : Aka Aouélé et Jean Luc Assi à la pré -COP 27 À Kinshasa





lutte-contre-le-rechauffement-climatique-aka-aouele-et-jean-luc-assi-a-la-pre-cop-27-a-kinshasa


Le président du Conseil économique social environnemental et culturel (CESEC), Dr  Eugène Aka Aouélé,  et le ministre de l’Environnement,  Jean Luc Assi, participent à la pré-cop 27 à Kinshasa en République démocratique du Congo  (RDC), du 03  au 04  octobre 2022, rapporte une note d’information parvenue à l’AIP.

L’objectif de cette pré-COP  est de développer une compréhension commune sur les principaux problèmes climatiques d’aujourd’hui et sur les solutions possibles que le monde doit trouver de toute urgence.

La Côte d’Ivoire qui participe aux travaux entend jouer pleinement sa partition avec le CESEC et le ministère de l’Environnement lors de cette pré-cop à Kinshasa et à la cop 27 prévue en novembre en Égypte pour lutter contre le changement climatique.

Le thème de cette pré-cop est « unir le monde pour lutter contre le changement climatique ».

Les différents intervenants dont le vice-premier ministre, ministre de l’environnement et du développement durable de la RDC Eve Bazaiba, le président délégué de la cop 27,  la secrétaire générale adjointe des Nations Unies, Amina Mohamed et le premier ministre, Jean Michel Sama  Zukonde, chef du Gouvernement de la RDC, représentant le président de la République, Étienne Tshisekedi, ont tous été « unanimes » sur la crise climatique qui se présente désormais plus qu’une urgence précise la note.

Ils exigent par conséquent, la mise en œuvre d’actions concrètes pour limiter la hausse de la température à 1,5 degré C. Ils ont  exigé que l’accent soit mis sur l’action collective avec  l’implication « véritable » des pays développés dans le respect des engagements financiers pris lors de la cop 21, si un héritage conséquent veut être laissé aux enfants, qui constituent l’avenir du monde.

Pour Dr  Eugène Aka Aouélé,  la présence de la Côte d’Ivoire a cette pré-cop 27 à Kinshasa et à la cop 27 à charm el sheikh en Égypte en novembre, est une volonté du président de le République, Alassane Ouattara, qui souhaite que  la Côte d’Ivoire joue sa partition dans la lutte contre le changement climatique.

Le CESEC a participé à plusieurs rencontres internationales en Grèce, en France et dans plusieurs pays africains dans le cadre de la lutte contre le changement climatique.

En tant que chambre consultative, elle fera toujours des propositions “rigoureuses” au gouvernement pour de meilleures actions dans la protection de l’environnement ivoirien fait savoir la note.

Le ministre Jean Luc Assi a participé par la suite à une concertation ministérielle pour évoquer les défis et les perspectives de la cop 27.

La COP 27 aura lieu à Charm el-Cheikh en Egypte du 06 au 18 novembre.

(AIP)

 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Balance des paiements 2018 : L’enquête pour la collecte des données prévue pour juin

Pascal Kouakou Abinan annonce un audit de la gestion du président sortant du conseil régional de l’Indénié-Djuablin