La CEI demande l’annulation des élections régionales et municipales dans le département de Kouibly





la-cei-demande-lannulation-des-elections-regionales-et-municipales-dans-le-departement-de-kouibly


La Commission électorale indépendante a saisi le Conseil d’Etat afin d’ordonner l’annulation des opérations électorales régionales et municipales du 2 septembre 2023 dans le département de Kouibly et la reprise de celle-ci, indique un communiqué de l’organe en charge des élections, lu sur les antennes de la chaîne nationale, par la porte-parole adjointe, Me Yolande Niabah K. epse Yapobi.

Sur les raisons de cette requête en annulation, la CEI évoque « des violences, des destructions massives de matériels et le saccage du siège de la Commission locale ». En ce qui concerne l’élection régionale, si le vote s’est déroulé convenablement dans les départements de Duékoué, Bangolo et Facobly dans la région du Guémon, il n’en fut pas de même pour le département de Kouibly, explique la CEI qui ajoute : « Des violences, des destructions massives de matériels et le saccage du siège de la Commission locale ont été perpétrés à Kouibly entrainant même l’exfiltration des agents électoraux vers le siège de la Commission électorale régionale à Bangolo, avec le concours des forces de sécurité ».

Au décompte final, 21 bureaux de vote, sur un total de 34 dans la circonscription communale, n’ont pu fournir les résultats de leur dépouillement. Il en est de même pour ce qui concerne le périmètre non communal, impactant donc les résultats du scrutin au niveau régional, détaille la commission qui, réunie en assemblée générale, ce mercredi 06 septembre 2023, a fait le constat de « l’impossibilité de déceler la volonté des électeurs » dans ces circonscriptions au regard des violences survenues lors du dépouillement.

Tout en invitant les électeurs et les candidats au calme et à la retenue, en attendant la décision du Conseil d’Etat, la Commission électorale indépendante rappelle que tout contentieux lié aux élections locales est du ressort exclusif du Conseil d’Etat.

La CEI a proclamé les résultats de l’élection régionale du 2 septembre 2023 dans 30 régions sur 31 que compte la Côte d’Ivoire. Ceux de Kouibly n’ayant pas été proclamés. Sur ces 30 régions, le parti au pouvoir, le RHDP se taille la part du lion en remportant 25. Le PDCI vient en 2e position avec trois région. Les indépendants et l’alliance PDCI-RDA/PPA-CI obtiennent chacun une région.

S’agissant des municipales, les résultats de 199 communes ont été rendus publics, sauf Kouibly et Sarhala. Le parti au pouvoir est toujours en tête avec 123 communes remportées, suivi de loin par les indépendants (41), le PDCI (22), l’alliance PDCI-RDA/PPA-CI (8). Le parti de Laurent Gbagbo remporte deux communes avant que l’URD ne boucle avec une commune.

Lambert KOUAME

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Amélioration de la qualité de vie : les 6 000 âmes de Boniankro ont désormais accès à l’eau potable

Après avoir marqué le football ivoirien, ces grands clubs aujourd’hui en Ligue 2