Kandia Camara rend hommage à Henriette Diabaté à la cérémonie de clôture du MASA 2024





kandia-camara-rend-hommage-a-henriette-diabate-a-la-ceremonie-de-cloture-du-masa-2024

La présidente du Sénat, Kandia Camara (Photo d'archives)



La présidente du Sénat ivoirien, Kandia Camara, a rendu samedi 20 avril 2024 lors de la cérémonie de clôture du MASA à Abidjan Treichville, un hommage à la grande Chancelière honoraire, Prof Henriette Dagri Diabaté, pour avoir initié et créé cette fête culturelle africaine et mondiale en 1993.

Pour Kandia Camara, la 13e édition du Marché des arts du spectacle africain d’Abidjan (MASA) consacre un moment fort en rendant les honneurs à une figure de proue du domaine culturel de la Côte d’Ivoire.

Selon elle, cette dame n’a pas fait que porter sur les fonts baptismaux le MASA, elle a aussi doté le pays d’une politique culturelle aussi bien cohérente que visionnaire en faisant des valeurs intrinsèques le supra qui porte le développement de la nation.

« Le professeur Henriette Diabaté est de la trempe des grands bâtisseurs qui ont mérité de la nation. Faut-il encore rappeler ici, (elle) est à l’origine de l’édification du Palais de la culture qui nous abrite aujourd’hui. Elle est l’initiatrice et la créatrice du MASA », a souligné Kandia Camara.

Elle a également exprimé ses remerciements à la ministre de la Culture et de la Francophonie, Françoise Remarck, qui a honoré la grande Chancelière honoraire, à travers un prix féminin qui porte son nom. « En pensant à honorer cette pionnière à travers ce prix féminin dénommé Professeur Henriette Diabaté, vous avez jeté un pont solide entre le passé et le futur, vous avez surtout montré que le MASA qui est indubitablement devenu un rendez-vous incontournable pour le monde culturel africain a une mémoire…  », a-t-elle déclaré à Mme Remarck.

Kandia Camara a exhorté la lauréate du prix féminin 2024 Professeur Henriette Dagri Diabaté, l’Ivoirienne Lerie Sankofa, la première détentrice de ce prestigieux prix, à s’approprier les qualités exceptionnelles d’Henriette Diabaté.

Les lampions du MASA se sont éteints après une semaine (du 13 au 20 avril), de sons, couleurs, lumières, spectacles artistiques de tous genres, des rencontres B to B de promoteurs et programmateurs venus de tous les continents.

(AIP)

 


En lecture en ce moment

Le premier ministre Patrick Achi aux assemblées annuelles de la Banque mondiale et du Fmi

Des boeufs en divagation parqués à la gendarmerie d’Adzopé