Les postes à péage de Bozi et Gonaté entrent en exploitation, ce vendredi : voici les tarifs





les-postes-a-peage-de-bozi-et-gonate-entrent-en-exploitation-ce-vendredi-voici-les-tarifs

Après le poste à péage de Tiébissou, ceux de Bozi et Gonaté (axe Yamoussoukro – Bouaflé – Daloa) entrent en service vendredi 10 mai



Les postes à péage de Bozi et Gonaté, construits respectivement sur les sections de route Yamoussoukro – Bouaflé et Bouaflé - Daloa entrent en exploitation, ce vendredi 10 mai 2024.

« Au titre du ministère de l’Équipement et de l’Entretien routier, le Conseil a adopté une communication relative à la mise en exploitation des postes de péage de Bozi et de Gonaté sur la route Yamoussoukro-Bouaflé-Daloa », a annoncé le porte-parole du gouvernement, Amadou Coulibaly après un Conseil des ministres tenu mercredi 8 mai 2024, au Palais présidentiel.

« Ces deux postes à péage entrent en exploitation ce vendredi 10 mai 2024 suivant la grille tarifaire ci-après appliquée par classe de véhicule et par passage à chaque poste de péage :

Classe 1, véhicules légers : 500 F CFA par passage par poste de péage.

Classe 2, véhicules intermédiaires : 1500 F CFA par poste de péage

Classe 3, les poids lourds, autocars et autres véhicules à deux essieux : 2500 F CFA par poste de péage

Classe 4, les poids lourds, autocars et autres véhicules à trois essieux et plus, 3 500 F CFA par poste de péage », a détaillé Amadou Coulibaly.

Il a rappelé que les travaux de réhabilitation reliant les axes Yamoussoukro-Bouaflé et Daloa qui ont débuté en 2017 se sont achevés et livrés à la circulation en 2023. Afin de préserver « cet important » patrimoine routier supportant une grande partie des échanges routiers intérieurs, poursuit-il, son entretien régulier et son maintien en bon état de carrossage ont été concédés au Fonds d’entretien routier (Fer) qui y a fait construire deux postes à péages : un à Bozi sur la section Yamoussoukro-Bouaflé et l’autre à Gonaté sur la section Bouaflé-Daloa.

Le dernier poste à péage mis en service était celui de Tiébissou, inauguré lundi 9 janvier 2023 avec une grille tarifaire de 1000 FCFA pour les véhicules de classe 1 et 2 (légers et intermédiaires), 1500 pour les véhicules de classe 3 (les poids lourds, autocars et autres véhicules à deux essieux). La classe 4 (les poids lourds, autocars et autres véhicules à trois essieux et plus) quant à elle, doit s’acquitter de la somme de 2000 FCFA par passage, rappelle-t-on.

Lambert KOUAME

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Le RHDP pour un retour de Laurent Gbagbo dans la sobriété

Promotion de la culture : le SAMA et Arterial Network mutualisent leurs forces