Les donneurs de sang ou “héros silencieux” invités à poser désormais l’acte transfusionnel tous les deux mois (CNTS)





les-donneurs-de-sang-ou-heros-silencieux-invites-a-poser-desormais-lacte-transfusionnel-tous-les-deux-mois-cnts


Les donneurs de sang, qualifiés de “héros silencieux”, sont désormais invités à poser l’acte transfusionnel tous les deux mois au lieu de trois mois afin de sauver de nombreuses vies, a fait savoir le directeur général du Centre national de transfusion sanguine (CNTS) de Côte d’Ivoire, Pr Mamadou Yassongui Sékongo, lundi 10 juin 2024, lors d’une conférence de presse à Abidjan Treichville.

“La réduction du délai permet de faire revenir plus rapidement les donneurs. Cela n’a aucun impact sur leur santé car on ne prélève que 500 ml de sang, ce qui ne représente qu’un dixième du volume total de sang dans le corps humain”, a rassuré Pr Sékongo.

Il a précisé que le sang se reconstitue très vite et rend cette nouvelle fréquence non seulement possible, mais aussi nécessaire pour répondre aux besoins critiques de transfusion sanguine.

Yassongui Sékongo a également annoncé que la Côte d’Ivoire se prépare à célébrer la Journée mondiale du don de sang, le 14 juin, sur le site de prélèvement du plus grand Centre hospitalier universitaire (CHU) du pays, à Yopougon, sous le thème “20 ans de célébration du don de sang : merci à tous les donneurs”.

Selon Pr Sékongo, cette thématique traduit la gratitude de toute une nation envers les donneurs de sang ou “héros silencieux et anonymes”. L’événement sera l’occasion de remercier et magnifier les donneurs de sang pour leur acte de solidarité et de générosité.

“Aucun produit ne peut se substituer au sang humain. Le don de sang est indispensable pour sauver des vies. Environ mille poches de sang sont prévues pour être prélevées lors de cette journée”, a-t-il indiqué.

La Côte d’Ivoire a fait des progrès en passant de 97. 664 proches de sang prélevées en 2011 à 234. 011 poches de sang en 2024. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), on compte 36,8 dons de sang pour 1000 habitants dans les pays à revenu élevé, 11,7 dans les pays à revenu moyen et 3,9 dans les pays à faible revenu.

(AIP)

 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Vincent Toh Bi : Hamed Bakayoko et le scandale de la drogue

Bingerville/Célébration de la Pâques en plein covid19: Amadou Gon Coulibaly « gâte» les chrétiens