Justice internationale: l'épineux cas du mandat d'arrêt contre Simone Gbagbo





justice-internationale-lepineux-cas-du-mandat-darret-contre-simone-gbagbo


La CPI a reçu cette semaine de la part des autorités ivoiriennes les informations sur la situation judiciaire de Simone Gabgo, demandées il y a plus d’un an. Le mandat d'arrêt émis contre l’ex-première dame en février 2012 est toujours actif, mais la Côte d'Ivoire ne l'a jamais exécuté.

Les autorités ivoiriennes n'ont jamais exécuté le mandat et elles avaient même demandé à la CPI de se dessaisir de l'affaire, mais avaient été déboutées en 2014. Et en septembre 2018, les juges de la CPI avaient demandé à la Côte d’Ivoire de lui transmettre des précisions sur le dossier judiciaire de l'ex-première dame.
Il a fallu plus d’un an à la Côte d’Ivoire pour répondre à l’ordonnance des juges de la CPI. En septembre 2018, ils ordonnaient aux autorités de leur transmettre des informations sur la situation judiciaire de Simone Gbagbo, notamment pour établir si le mandat d’arrêt émis contre elle était encore valide. Lire la suite sur rfi.fr 

En lecture en ce moment

Voici les stades qui vont accueillir la Can 2023 en Côte d’Ivoire

Promotion du viol sur NCI : la fondation Friedrich-Ebert-Stiftung s'insurge et condamne