Crush party à Milan : Guillaume Soro révèle la radiation de son aide de camp (voir la décision de révocation)





crush-party-a-milan-guillaume-soro-revele-la-radiation-de-son-aide-de-camp-voir-la-decision-de-revocation


Le président du mouvement Générations et peuples solidaires  (GPS), au cours de son 3e crush party, à Milan, ce samedi, a révélé que son aide de camp, le commandant Fofana Abdoulaye, a été radié de l'armée ivoirienne.
Abordant la question de son passeport, l’ex-président de l’Assemblée nationale a annoncé qu’il a finalement pu le récupérer après deux mois de blocage et que c’est son aide de camp qui est allé le récupérer. Précisant : " … Mon aide de camp, on vient de le radier de l’armée".
Jugeant cette décision injuste, Guillaume Soro a rappelé le combat mené par ce dernier pour l’arrivée d’Alassane Ouattara au pouvoir. "Voilà quelqu’un qui, dans le combat pour qu’Alassane soit président, on a tiré sur lui à bout portant. Il a une trace de balle dans son pied actuellement, Fofana Abdoulaye. Et, ce n’est même pas Gbagbo qui l’a radié, mais celui pour qui il a pris la balle. Après, on va dire qu’on a trahi Alassane", a-t-il déploré. Rappelant ce que lui, en tant que Premier ministre, a fait pour la sécurité du président ivoirien actuel quand il était dans l’opposition : " On lui a donné 20 gendarmes. En plus, j’avais mis un autre dispositif pour le sécuriser. À mon tour, un simple aide de camp, on le radie de l’armée".
Par décision 5478 / 19 / EMGA / DORH du 24 octobre 2019 portant révocation d’un (1) officier supérieur, "le Général de division, chef d’État-major des armées (…) décide : Le Commandant Fofana Abdoulaye, S/M Mécano : 34868 de la Garde républicaine (GR), est révoqué des Forces armées de Côte d’Ivoire (FACI) pour désertion".

Modeste KONÉ

En lecture en ce moment

Eléphants de Côte d'Ivoire : Sory Diabaté justifie le choix de Patrice Beaumelle

Point de la situation de la COVID-19 au 24/05/2021