Le championnat panafricain interscolaire de la CAF lancé à partir d’Abidjan





le-championnat-panafricain-interscolaire-de-la-caf-lance-a-partir-dabidjan


Le championnat panafricain interscolaire a été lancé, mardi 4 mai 2021, au lycée moderne d’Abobo, à Abidjan, en présence d’un parterre de personnalités dont les présidents de la Fédération international de football association (FIFA), Gianni Infantino  et celui de la Confédération africaine de football (CAF), Patrice Motsepe.

A cet effet, un match de football avec des équipes mixtes de lycéens a marqué le lancement de l’initiative.

C’est un projet, qui se veut révélateur des talents dans les écoles, selon le président de la CAF. « Nous avons souhaité ce championnat panafricain scolaire pour promouvoir les talents à partir de l’école », a déclaré M. Motsepe. Soutenu par la FIFA, ce projet est novateur et pourra faire sortir des jeunes talents de la précarité.

Pour ce tournoi panafricain interscolaire, ce sont des jeunes garçons et filles entre 12 et 14 ans qui vont s’affronter et cela à trois niveaux, à commencer par le stade national à travers les équipes nationales et les fédérations. Ensuite la compétition va regrouper toutes les six zones de la CAF pour des rencontres qualificatives dans le cadre de ce championnat panafricain.

Les tournois pilotes, indique le premier responsable de la CAF, vont se dérouler dans différents pays à travers le continent notamment au Bénin, la République Démocratique du Congo (RDC) et l’Ethiopie. ‘’Bien d’autres pays seront annoncés au moment opportun », a fait savoir Patrice Motsepe.

Les rencontres de qualification pour cette compétition panafricaine vont se jouer entre mai et décembre 2021, tandis que les phases finales se tiendront dans le mois de février 2022 à Addis-Abeba en Ethiopie.

La première édition intégrale du championnat panafricain de football inter scolaire incluant l’ensemble des pays du continent se tiendra entre 2022 et 2023.

(AIP)

En lecture en ce moment

Décès de Seydou Elimane Diarra: Ce que garde Guillaume Soro de l'ancien Premier ministre

Dao Gabala: ” La FIF est paralysée à moitié”