Célébration des 60 ans, le ministre de la Communication s’engage à continuer de faire de l’AIP, "le leader de l’information de proximité"





celebration-des-60-ans-le-ministre-de-la-communication-sengage-a-continuer-de-faire-de-laip-quotle-leader-de-linformation-de-proximitequot


Le ministre de la Communication, des Médias et de la francophonie s’est engagé à faire en sorte que l’Agence ivoirienne de presse continue de consolider sa place de leader de l’information de proximité.

"Lors de ma visite le 26 avril, je me suis engagé à aider l’AIP, à l’accompagner afin qu’elle reste la vitrine lumineuse d’information pour la côte d’ivoire et qu’elle continue de consolider sa place de leader de l’information de proximité", a rappelé, ce mercredi,  Amadou Coulibaly, à la cérémonie d’ouverture de la célébration des 60 ans de l’AIP, tenue au siège de l’Agence, au Plateau.

"Je voudrais ici devant tout ce parterre et à l’occasion de cette célébration des 60 ans réitérer cet engagement", a réitéré le ministre, assurant que l’Etat tiendra ses engagements. Un engagement pris devant son collègue du Budget et du portefeuille de l’Etat Mamadou Sanogo.

Il s’est même engagé à faire le plaidoyer de l’AIP auprès du gouvernement afin que les actions entreprises par la direction centrale soient soutenues.

Amadou Coulibaly n’a pas manqué de féliciter la directrice centrale Oumou Barry Sana pour son management et sa rigueur qui ont permis à l’AIP de se hisser à ce niveau.

Certes beaucoup a été fait mais force est de reconnaitre que de nombreux défis restent encore à relever, a rappelé le ministre, appelant l’agence à s’adapter au nouveau contexte de l’écosystème de la communication.

" Aujourd’hui, il s’agit de pouvoir s’adapter ou de périr. Et notre souhait le plus vif est que l’AIP puisse s’adapter", a-t-il conclu.

Ouvertes ce mercredi, les festivités du soixantenaire de l’AIP se poursuivent jeudi avec la journée porte ouverte avant les cérémonies éclatées à l’intérieur du pays et ce jusqu’au mois de décembre 2021, note-t-on.

C’est le 2 juin 1961 que le président Félix Houphouët-Boigny a créé l’Agence ivoirienne de presse, suivie en 1962 de la Radiodiffusion télévision ivoirienne (RTI) et en 1964 du quotidien Fraternité Matin.

Lambert KOUAME

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Mehdi Khalil (PDT de Cosmos FC): « J’ai reçu Drogba mais je reste fidèle à Sory Diabaté »

Retour de l’ex-président Laurent Gbagbo : Ce qui se trame avec le premier ministre Patrick Achi