Election à la mutuelle des fonctionnaires : Le candidat Zadi Gnagna met le Conseil d’Administration en garde





election-a-la-mutuelle-des-fonctionnaires-le-candidat-zadi-gnagna-met-le-conseil-dadministration-en-garde


Le président de la plateforme nationale des fonctionnaires de Côte d’Ivoire, Zadi Gnagna tête de liste du groupe « Maturité, unité renaissance » (MUR), à l’élection du président du Conseil d’administration de la Mutuelle générale des fonctionnaires et agent de l’état de Côte d’Ivoire (MUGEFCI) met le " Conseil d’Administration actuel en garde contre toute modification unilatérale du guide électoral".

Au cours d’une conférence de presse, tenue ce mardi, à son quartier général de campagne et dont l’objet principal est la position du groupe MUR sur le processus électoral à la MUGEFCI, Zadi Gnagna a relevé des situations qui pourraient entacher le bon déroulement dudit processus électoral.

A lire aussi: Election à la Mutuelle des fonctionnaires : Zadi Gnagna accepte d’être le candidat du groupe « Maturité, unité renaissance »

Réagissant sur des points à l’ordre du jour d’un communiqué de l’actuel Conseil d’Administration en date du 11 juin 2021, convoquant une Assemblée Générale Ordinaire, à savoir Amendements et adoption du guide électoral et Présentation du comité électoral national, le candidat a trouvé " curieux qu’une Assemblé Générale Ordinaire d’une mutuelle sociale, statue sur un point aussi important qu’est la modification du guide électoral qui devrait faire l’objet d’une Assemblée Générale extraordinaire".

Certes, la modification du guide électoral est du ressort de l’Assemblée Générale, sur proposition du Conseil d’Administration, a-t-il précisé, mais, trois éléments justifient son  opposition à ces amendements et à la désignation d’un comité électoral, de façon unilatérale, par le Conseil d’Administration sortant.

A savoir, la jurisprudence des élections de 2017 qui veut que par parallélisme des formes, toutes les modifications et une quelconque nomination se fassent de concert avec le ministère en charge des affaires sociales et de la Mutualité dont le rôle de régulation est indéniable, les tournées actuelles du Président du Conseil d’Administration qui constituent, selon lui, une campagne déguisée avec les moyens de la MUGEFCI, et la mise en place par le conseil d’Administration d’un plan stratégique 2020 - 2022, soit un plan qui va au- delà de son mandat.

A lire également: Election à la Mutuelle des fonctionnaires : les grands chantiers du candidat Zadi Gnagna

Pour toutes ces raisons, Zadi Gnagna et son groupe disent "douter de la sincérité du Conseil d’Administration actuel à mettre en place des mécanismes à même de garantir la libre expression et le secret du vote".

Il "met le Conseil d’Administration actuel en garde contre toute modification unilatérale du guide électoral, le tient pour responsable de tous les troubles que leur entêtement pourrait engendrer".

 Tout en appelant à la vigilance des mutualistes et à leur mobilisation, pour faire barrage à cette volonté de tripatouillage du processus électoral, Zadi Gnagna invite le gouvernement, à travers le ministère à charge des affaires sociales et de la Mutualité à prendre en main le processus électoral, à l’effet de préserver la paix sociale si chèrement acquise, a-t-il conclu.

Les élections à la MUGEFCI sont prévues, se tenir en septembre, note-t-on.

Lambert KOUAME

Partarger cet article

En lecture en ce moment

A’Salfo (Magic System): "Nous rassemblons là où le politicien divise"

Côte d’Ivoire / Forces armées : Le président de la République a approuvé de nouvelles nominations