Le directeur général de la Banque mondiale, Axel van Trotsenburg, à Abidjan





le-directeur-general-de-la-banque-mondiale-axel-van-trotsenburg-a-abidjan


Le Directeur Général des Opérations de la Banque mondiale, Axel van Trotsenburg, est arrivé à Abidjan ce mardi 13 juillet, en fin de soirée, pour une visite de haut niveau de 48 heures en Côte d’Ivoire, indique une note de la Banque.

Après une série de rencontres avec des autorités ivoiriennes, Monsieur Trotsenburg participera, à la Primature, à la cérémonie de signature d’un accord de financement de 200 millions de dollars octroyés par l’Association internationale de développement (IDA), pour le Projet des Chaînes de Valeur Compétitives pour l’Emploi et la Transformation Économique (PCCET), en présence du Premier ministre Patrick Achi.

Axel van Trotsenburg visitera, en compagnie du ministre ivoirien de la Santé, de l’Hygiène publique et de la couverture maladie universelle, Pierre Dimba, une clinique mobile de vaccination contre la Covid-19 au forum d’Adjamé.

En avril, la Banque mondiale a accordé un nouveau financement de 100 millions de dollars pour faciliter l’acquisition de nouveaux vaccins contre la COVID-19 et booster la campagne nationale de vaccination afin de limiter la propagation du coronavirus en Côte d’Ivoire. En partenariat avec l’initiative COVAX, cet appui va permettre aux autorités sanitaires de vacciner plus de 10 millions de personnes, soit près de 40 % de la population ivoirienne.

Cette visite du patron de la Banque mondiale s’inscrit dans le cadre du Sommet des chefs d’Etat africains sur la reconstitution des fonds IDA, qui se tiendra ce jeudi 15 juillet au Sofitel Hotel Ivoire.

Ce sommet sur la 20e reconstitution soutiendra une relance résiliente à la crise économique du COVID 19, et aidera le continent à poursuivre sa transformation économique.

Cette réunion de haut niveau fait suite à l'appel lancé par les dirigeants africains, lors du Sommet sur le financement des économies africaines à Paris en mai dernier, pour un soutien renforcé dans l’objectif de soutenir une reprise verte et résiliente de leurs économies.

Les discussions permettront d’identifier les priorités clés pour le financement en Afrique, et de défendre une politique et des contributions plus importantes pour la reconstitution ambitieuse des ressources de l'IDA20.

L'Afrique est le plus grand bénéficiaire de l'IDA avec 39 pays et a fait des efforts importants en vue d’améliorer ses indicateurs de développement tout au long des six décennies de partenariat avec la Banque mondiale.

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Un échangeur bientôt construit au carrefour “Akwaba” à Port-Bouët

Lutte contre le Covid-19: L’INP-HB présente le fruit de ses recherches et fait des grandes propositions