Côte d’Ivoire / Université de Cocody : 13 Doyens d’UFR se désolidarisent de la grève de la CNEC





Côte d'Ivoire,grève,université


Dans un communiqué dont pressecotedivoire a reçu copie, treize (13) présidents de la Conférence des doyens d’unités de formation et de recherche (UFR) de l’université Houpouët-Boigny d’Abidjan-Cocody, se désolidarisent de la grève de la Coordination nationale des enseignants-chercheurs (CNEC), entamée depuis le 4 février 2019.

Ces doyens s’élèvent contre les agissements de cette coordination qui, selon eux, a terni leur honorabilité.

Les signataires du communiqué  dénoncent une publication de cette coordination concernant Dr Johnson Kouassi (mis aux arrêts il y a quelques jours), sur les réseaux sociaux qui entache leur crédibilité.

"Les propos calomniateurs, mensongers et grotesques qui accompagnent les images ramènent à une nécessité de formation de nos collègues sur laquelle les doyens ne souhaitent pas s’étendre. Nous estimons que cette publication a  pour dessein  manifeste d’entacher la crédibilité et l’honorabilité des doyens", ont-ils écrit.

Notons que la Cnec a suspendu "toutes les activités académiques dans toutes les structures universitaires sur toute l’étendue du territoire national pendant une année à compter du lundi 04 février 2019 jusqu’au lundi 04 février 2020".

Ils protestent contre la sanction, en conseil de discipline, de huit des leurs, l’incarcération de deux autres à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (MACA) dont leur secrétaire général, Johnson Kouassi Zamina.

Elle exige aussi la révocation du président de l’Université Félix Houphouët-Boigny, Abou Karamoko, et du secrétaire général, Diomandé Mamadou Hamed, comme "condition impérative à toutes reprises des activités académiques".

Solange ARALAMON

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire/Incendie de Notre Dame de Paris : Le père Norbert Abekan livre un message

Décès de DJ Arafat : Le Méa culpa de Chantal Taîba