Nécrologie : Décès de l’écrivain Isaïe Biton Koulibaly dans la nuit du mardi 09 à mercredi 10 novembre 2021





necrologie-deces-de-lecrivain-isaie-biton-koulibaly-dans-la-nuit-du-mardi-09-a-mercredi-10-novembre-2021


L’écrivain ivoirien, Isaïe Biton Koulibaly, auteurs de plusieurs œuvres à succès, notamment « Ah les femmes »,  «Ah les hommes», «Et pourtant, elle pleurait », « La bête noire » est décédé dans la nuit du mardi 9 au mercredi 10 novembre 2021 à Abidjan, selon RTI info à 72 ans.

Né le 7 juin 1949 à Abidjan-Treichville, il a été classé, en 2002, par le magazine français L'Express, parmi les 100 personnes qui font bouger la Côte d'Ivoire.

Avec son roman "Merci l’artiste" Isaie Biton Koulibaly obtient en 2002 le prix Nyonda honorant le père du théâtre gabonais Vincent de Paul NYONDA, suivi en 2005 du grand prix ivoirien des lettres avec "Puissance des lettres", et en 2008 du prix Yambo Ouelogueum "Et pourtant, elle pleurait".

Un aperçu des œuvres de l’auteur :

Littérature enfantine

·         1978 : La légende de Sadjo, (Ceda)

·         1979 : Le destin de Bakary, (Ceda)

Nouvelles

·         1978 : Les deux amis, (Nei)

·         1982 : Le domestique du Président, (Vallesse),

·         1987 : Ah ! les femmes, (Koralivre/Les classiques ivoiriens),

·         1991 : Ah ! les hommes, (Koralivre/Les classiques ivoiriens),

·         1991 : L’immeuble des célibataires, (Koralivre/Les classiques ivoiriens),

·         1995 : Encore les femmes, toujours les femmes, (Koralivre/ Les classiques ivoiriens),

·         1998 : Mon mari est un chauffeur de taxi, (Koralivre/Les classiques ivoiriens),

·         1999 : Que Dieu protège les femmes, (Koralivre/Les classiques ivoiriens),

·         2003 : Au nom du désir, (Nei),

·         2004 : ! Ah, las mujeres… ! , traduction en espagnol de "Ah, les femmes" (Primerapersona),

·         2007 : Le lit est tout le mariage, (Frat-Mat éditions),

·         2012 : Enchaînée pour l’amour d’un homme, (Les classiques ivoiriens).

Romans

·         1977 : Ma joie en Lui, (Nei),

·         1989 : Le sang, l’amour et la puissance, (L’Harmattan),

·         1999 : Sur le chemin de la gloire, (Koralivre),

·         1999 : Merci l’artiste, Prix Nyonda 2001 des lycées du Gabon (Nei),

·         2005 : Et pourtant, elle pleurait, Prix Yambo Ouelogueum 2008 (Frat-Mat éditions),

·         2007 : La bête noire, Meilleure vente de la Librairie de France groupe 2008 (Frat-Mat éditions),

·         2008: Christine, (Les Classiques ivoiriens),

·         20136 : Le jour de demain, sous presse, (Frat-Mat éditions),

·         2012 : La parenthèse délicieuse, (NEI),

·         2012 : Les désœuvrés du crépuscule, (Diasporas noires, édition en ligne).

Études

·         2005 : La puissance de la lecture, grand prix ivoirien des lettres, Kaïlcedra, 2006 (Koralivre/Les classiques ivoiriens),

·         2006 : Comment aimer un homme africain, (Koralivre/Les classiques ivoiriens),

·         2006 : Comment aimer une femme africaine, (Koralivre/Les classiques ivoiriens).

Chroniques

·         Savoir aimer, 2011, 3e Prix Librairie de France Groupe 2011, (Go Magazine),

Littérature sentimentale Adoras (Sous le pseudonyme de B. Williams)

·         Sugar daddy,2011, une jeune fille aime un tonton (Nei),

·         Tu seras mon épouse (Nei).

Lambert KOUAME

Partarger cet article

En lecture en ce moment

5e édition du festival "Afriky Mousso" : Le Viol et les violences faites aux femmes au centre des activités

JO Tokyo 2020 : l’incroyable record de la vénézuélienne Yulimar Rojas