Turquie : Kandia Camara annonce de bonnes nouvelles pour la diaspora





turquie-kandia-camara-annonce-de-bonnes-nouvelles-pour-la-diaspora


Présente en Turquie, la ministre ivoirienne des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et de la Diaspora, Kandia Camara, a rencontré les Ivoiriens résidant dans ce pays. En compagnie de ses collègues, notamment les ministre d’État, ministre de l’Agriculture, Kobenan Kouassi Adjoumani, et de la Santé, Pierre Demba, elle a annoncé de bonnes nouvelles à ses hôtes du jour.
En effet, répondant aux préoccupations de l’ambassadrice Touré Kadidjata et du président de la communauté ivoirienne, Yao Francis, elle a fait savoir qu’"elles s’inscrivent dans l’un des axes prioritaires de la mission que le président de la République a bien voulu confier au département ministériel qu’elle dirige". Il s’agit entre autres de la gestion de la diaspora ivoirienne. Faisant le point des actions, elle a cité la création d’un poste au Conseil économique, social, environnemental et culturel (CESEC) et d’un autre au Sénat, l’octroi d’un prix d’Excellence dédié à des parcours professionnels réussis, le soutien ponctuel du gouvernement à la diaspora pour le retour sécurisé de plus de 1.600 personnes au plus fort de la Covid-19. Elle a également parlé de la mise en place d’un Fonds logé au ministère de la Promotion de la jeunesse, de l’Insertion professionnelle et du Service civique en vue d’octroyer des prêts aux jeunes de la diaspora pour le financement de leurs projets. La phase expérimentale de cette initiative n’a concerné que quelques pays, notamment la France et des Etats-Unis.
Abordant la question du passeport, la cheffe de la diplomatie ivoirienne a assuré que ses services travaillent activement au déploiement d’une mission d’enrôlement de la SNEDAI en vue de la collecte des données pour la délivrance de passeports biométriques. La ministre Kandia Camara a annoncé de nombreuses autres bonnes nouvelles à la communauté ivoirienne en Turquie, notamment la possibilité d’une augmentation du nombre de bourses en faveur des étudiants ivoiriens en Turquie.
Avant la ministre, l’ambassadrice a pris la parole pour faire savoir que " les étudiants constituent plus de la moitié de la communauté ivoirienne de Turquie". Aussi, a-t-elle souhaité l’augmentation du nombre bourses.
Yao Francis, de son côté, s’est attardé sur la délivrance des passeports biométriques et des appuis financiers.

Modeste KONÉ

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Ligue 1 ivoirienne : Le huis clos levé, d’autres décisions prises

Droits des femmes-Le Ministre Tchagba Laurent à ses collaboratrices "Il faut que vous preniez votre place"