Côte d’Ivoire / Des réflexions sur le positionnement du tourisme d’affaires par l’approvisionnement local





tourisme d'Affaire,Côte d'Ivoire,pr


Des fournisseurs et entreprises réfléchissent depuis lundi, sur l’approvisionnement local des enseignes touristiques en vue de positionner le tourisme d’affaires en Côte d’Ivoire, au cours  d’un atelier à l’Hôtel Azalai à Marcory.

Ces assises initiées par la Société financière internationale (SFI) en collaboration avec le Secrétariat exécutif du Comité de concertation Etat/secteur privé (SE-CCESP),  intègrent le programme de tourisme régional de l’Afrique de l’Ouest financé par l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID).

Un programme qui selon le spécialiste principal du secteur privé au SFI, Alain Traoré vise par une action de service-conseils à maximiser les impacts de développement du tourisme d’affaires d’Abidjan sur l’économie Ivoirienne. Et ce, à travers l’accroissement  de la part locale des approvisionnements dans les filières des fruits et légumes, de la viande et des cosmétiques identifiées comme présentant un fort potentiel de substitution des importations à court-terme.

L’atelier a été initié en vue de permettre aux différents acteurs d’affiner et de vérifier les opportunités d’affaires, tout en identifiant les besoins d’appui éventuels à déployer par le programme.

Il offre l’occasion aux grands acheteurs de rencontrer une première sélection de fournisseurs potentiels et d’évaluer leur potentiel de substituer des produits encore importés, de connaitre les défis des fournisseurs et les obstacles à lever  et d’établir un début de relation de partenariat acheteurs/fournisseurs, explique M. Traoré.

Lors de la cérémonie d’ouverture, le Secrétariat exécutif du Comité de Concertation Etat/Secteur Privé, représenté par Fofana Fadiga Mariam, partenaire de l’évènement a assuré son engagement à être à l’écoute permanente de l’ensemble des parties prenantes impliquées et à rechercher en liaison avec les structures du gouvernement les solutions visant à stimuler le développement des Petites et moyennes entreprises et à favoriser la relation commerciale avec les grandes enseignes.

En Côte d’Ivoire, l’activité touristique  retrouve de plus en plus ses lettres de noblesse depuis quelques années. En 2017, le secteur a contribué à hauteur de 5,86% du PIB et à la création de 21 000 emplois. Des performances corroborées par le 3e rapport « Hospitality Report » de l’Industrie hôtelière en Afrique, qui classe la Côte d’Ivoire au rang de la troisième destination du Tourisme d’Affaires en Afrique après le Nigéria et le Maroc, avec un flux touristique estimé à 3 475 263 en 2017 contre 3 083 246 l’année précédente, soit une augmentation de 12,7% du nombre de visiteurs dans le pays.

(AIP)

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire / Le canal de Vridi élargi et approfondi ouvre de nouvelles perpectives pour le PAA ( DG )

Showbiz : La belle du clip Moto Moto d’Arafat DJ bientôt à Abidjan