Côte d’Ivoire/ JIF 2019: Bakayoko-Ly Ramata invite les femmes à s’engager pleinement dans l’utilisation du numérique





Côte d'Ivoire,JIF 2019,Numérique


Dans une déclaration lue ce mercredi 6 mars, à l’occasion de la journée internationale de la femme 2019, Mme Bakayoko-Ly Ramata, Ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, a invité les femmes et les filles à utiliser davantage le numérique dans tous les secteurs d’activité, afin de résorber la question de leur autonomisation.

" Le numérique est un outil important de développement social et économique, qui permet d’avoir un accès rapide à l’information, notamment en matière de santé, d’éducation, d’activités agricoles et commerciales et d’accès aux microcrédits. Femme et filles de la Côte d’Ivoire, je vous invite donc à vous engager pleinement dans l’utilisation du numérique", a-elle déclaré

Pour elle, dans le monde, sur les 3,9 milliards de personnes qui ne sont pas connectées, 58 % sont des femmes, environ 60 % sont des ruraux. En Côte d’Ivoire, seulement 4 femmes sur 10 utilisent l’internet et 3 femmes sur 10 le téléphone mobile pour leurs transactions commerciales. C’est ce qui a inspiré le thème national de la JIF cette année "Le numérique, une solution pour l’autonomisation des femmes"qui est en phase avec le thème international retenu par l’Onu Femme : "L’égalité pour ligne de pensée, des constructions intelligentes, le changement par l’innovation".

"Ce thème a été choisi en vue d’orienter les efforts du gouvernement vers le numérique. J’en appelle donc à une meilleure appropriation du thème national et à la solidarité afin que l’inclusion numérique de la femme soit une réalité", a-t-elle insisté.

Mme Ly-Bakayoko a rappelé que  la célébration de la JIF chaque 08 mars, "constitue une opportunité pour les Etats de faire le bilan des avancées en matière des droits des femmes et de prendre la pleine mesure du chemin à parcourir pour parvenir à l’égalité entre l’homme et la femme".

"Le gouvernement se félicite des avancées notables qui ont été enregistrées dans le domaine de l’autonomisation de la femme en Côte d’Ivoire ces dernières années. Il s’agit notamment de la mise en place des fonds spéciaux tels que le Fonds femme et développement du ministère en charge de la Femme, le Fonds de l’entreprenariat féminin du ministère en charge du Commerce et le Fonds d’appui aux femmes de Côte d’Ivoire (FAFCI) de la Première dame", a-t-elle conclu.

Solange ARALAMON

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Après la défaite des Éléphants, des ivoiriens en colère contre Kamara Ibrahim

Ecosse / Football : l'attaquant ivoirien Bayo Vakoum rejoint le Celtic Glasgow