Coup d'Etat au Burkina Faso : « la CEDEAO tient les militaires responsables de l’intégrité physique du président Kaboré »





coup-detat-au-burkina-faso-la-cedeao-tient-les-militaires-responsables-de-lintegrite-physique-du-president-kabore


La CEDEAO, dans un communiqué rendu public ce lundi dit condamner la tentative de coup d’état au Burkina Faso et « et tient les militaires responsables de l’intégrité physique du président Roch Marc Christian Kaboré ».

Lire: Coup d’Etat au Burkina Faso : Alors qu’on l'annonce aux mains des mutins, Roch Kaboré parle

La CEDEAO suit avec une grande préoccupation, l’évolution de la situation politique et sécuritaire au Burkina Faso, caractérisée depuis le dimanche 23 janvier 2022 par une tentative de coup d’état.

La CEDEAO condamne cet acte d’une extrême gravité qui ne saurait être tolérée au regard des dispositions règlementaires pertinentes.

Elle tient les militaires responsable de l’intégrité physique du président Roch Marc Christian Kaboré.

Lire: Burkina Faso : Le coup d’Etat consommé, les militaires annoncent la suspension de la Constitution, la dissolution du gouvernement et de l’Assemblée nationale

La CEDEAO demande aux militaires de retourner dans les casernes, de maintenir une posture républicaine et de privilégier le dialogue avec les autorités pour résoudre le problème.

Fait à Abuja le 24 janvier 2022

La Commission de la CEDEAO

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Éditorial (Asec Mimosas) Beau jeu et jouer bien !

La visite de Laurent Gbagbo au cœur de l'actualité de ce lundi