Gbazé Thérèse après le décès de son petit- fils Guy-Amos : « Je ne sais pas ce qu’il a eu… »





gbaze-therese-apres-le-deces-de-son-petit-fils-guy-amos-je-ne-sais-pas-ce-quil-a-eu


 

L’actrice ivoirienne Gbazé Thérèse est inconsolable depuis le mardi 1er février dernier, suite au décès de son petit-fils Guy-Amos.

Dans une vidéo réalisée par IvoirTV.net, la comédienne n’en revient pas. Elle raconte comment elle a été informée par ses proches.

« Je ne sais pas quoi dire. Je suis revenue de la répétition hier nuit et j’avais rendez-vous avec lui. Vers  minuit, on est venu me réveiller pour m’annoncer sa mort. Voilà comment j’ai reçu la nouvelle. Je ne sais pas quoi expliquer. On attend ce que les médecins vont nous dire. La dernière fois, ce sont les coupeurs de route qui ont abattu mon fils. Pour celui-là, je ne sais pas quoi dire. On dit qu’il est décédé dans son lit. Il vivait seul et il avait des amis qui venaient souvent jouer au jeu vidéo avec lui. Il y a un qui a expliqué qu’il a trouvé la clé sur la porte et quand il est rentré, il trouvé  cela un peu biarre, mais il ne s'est pas posé de question  et a commencé à jouer. Mais Guy-Amos dormait et ils ont pensé qu’il se reposait donc personne n’a voulu le déranger. Un autre groupe d’amis est arrivé un peu après et ces derniers ont insisté pour le voir. C’est comme cela que son petit frère est allé le réveiller et l’a trouvé dans un état bizarre. Il a appelé les autres qui sont venus le remuer et le retourner pour voir. Ils disent qu’il était devenu raide, qu’il a vomi et qu’il s’est débattu avec son drap au point de l’enrouler. C’est ainsi qu’ils ont appelé les pompiers qui à leur tour ont appelé la morgue pour enlever son corps », a-t-elle relaté

Elle a précisé que Guy-Amos était son petit-fils, le premier fils de sa fille.  « C’est avec lui que j’ai tourné dans Ma Famille et d’autres films. Je n’ai rien compris, je ne sais pas pourquoi moi », s’est-elle interrogée.

A lire aussi Affaire quatre jeunes filles retrouvées mortes à Koumassi : le témoignage émouvant de la mère des jumelles

 

Solange ARALAMON

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Rebondissement dans l’affaire Michel Gbagbo-Guillaume Soro : la justice française convoque Soro à comparaitre ce mercredi

1ère Despe party "Extravagancia" : Entre tradition et modernisme, la soirée a tenu toutes ses promesses